Exclusivités web

La contenance soignante individuelle et groupale à l'Unité pour malades difficiles du CH le Vinatier

Cette recherche s’intéresse aux pratiques soignantes lors de moments de tension en dehors de tout passage à l'acte à l'UMD du CH le vinatier. Les auteutrs ont cherché à comprendre ce qui favorise ou qui freine les capacités de contenance des infirmiers et des aides-soignants dans ces situations ( patient agité, agressif verbalement...)

L’UMD  de Bron a ouvert ses portes en décembre 2011. Les deux premières années, nous avions systématiquement recours à l’isolement, pour un patient évalué comme agressif, inquiétant ou agité. Progressivement, nous avions tendance à traiter les conflits par le dialogue. Ce changement s’est accompagné d’activités occupationnelles et de sorties thérapeutiques.

 Nous avons pensé  que le concept de contenance pourrait rendre intelligible l’évolution de nos pratiques. Il y aurait une corrélation entre nos représentations du soin,  nos émotions  et nos actions. Les capacités de contenances d’un soignant, d’une équipe et d’une institution seraient étroitement liées à une décision de mise en isolement.  

 C’est une étude observationnelle mixte, à la fois quantitative et qualitative, qui a permis de mener 6 entretiens et de recueillir 36 questionnaires.

La contenance soignante individuelle et groupale à l'Unité pour malades difficiles du CH le Vinatier, Slimane Zerrouk (Infirmier), Emilie Vernet (infirmière), Lucie Durr (psychomotricienne) et Irène Katsaros (ergothérapeute), 2017/2018. Téléchargez le PDF


La décision d'isolement en psychiatrie >