Exclusivités web

Malades mentaux au Bénin, les derniers oubliés

Le Centre Saint Camille au Bénin recueille les malades atteints de schizophrénie et de psychose, avec des méthodes simples mais originales : les patients sont encadrés par d'anciens malades et reçoivent une formation professionnelle pour se réinser au plus vite. Dans un pays où les maladies mentales sont méconnues ou niées, ce centre est un refuge indispensable.

Marine Gourvès présente un reportage au Centre Saint Camille. Elle habite à Ouagadougou au Burkina Faso, où elle travaille pour des organisations de la société civile qui protègent et défendent les droits humains. Ce reportage est également publié par Altermondes, octobre 2014, www.altermondes.org.

Ci-contre : Distribution de médicaments au Centre Saint Camille (Bénin) © Marine Gourvès

Lire l'article en PDF Télécharger l'article complet en PDF


< Parcours d'un infirmier psy : 20 ans à l'ASM-13
L'art-thérapie, mise en œuvre d'une relation du moi au monde >