Exclusivités web

Le libre choix du médecin en psychiatrie, condition indispensable du consentement aux soins

Le patient atteint de troubles mentaux peut-il consentir à des soins administrés par un praticien qu’il n’a pas choisi? Le colloque singulier en psychiatrie peut-il s’accommoder du non-respect de ce principe ? L'auteur propose quelques réflexions pour contribuer au débat autour d’une problématique insuffisamment évoquée.

 

Lire l'article en PDF Télécharger l'article complet en PDF


< Le Packing : de l'humain, du soin, de la rencontre
Autoportrait et estime de soi : du face à soi au face aux autres >