Exclusivités web

Du sport à l’hôpital

Depuis bientôt 10 ans, à la clinique psychiatrique de Belle-Idée (hôpitaux universitaires de Genève), un groupe d’infirmiers en santé mentale s’est constitué autour d’un projet d’activités sportives pour les patients : le Réseau sport santé intégration (RSSI). Il organise plusieurs fois par an avec les patients volontaires, accompagnés ou non de soignants, des tournois de football, de volley, de pétanque et autres. À l’occasion d’un bilan de ses activités, le RSSI a mené une enquête pour objectiver son rôle dans l’institution et plus globalement l’intérêt de la mobilisation physique selon les collègues.

Les résultats reposent sur 285 questionnaires valides récoltés. Des questions ouvertes ont permis l’expression d’une grande variété d’opinions dont certaines, émises par des soignants ayant déjà participé à des manifestations du RSSI, s’appuient sur leurs expériences et observations.

Dans l’ensemble de l’échantillon, l’intérêt le plus souvent mentionné concerne ce qui a trait au lien social, à l’intégration, au sentiment d’appartenance. Un grand nombre de réponses pointe également la régulation des émotions et des tensions, le bien-être et l’hygiène de vie. Les « connaisseurs » du réseau relèvent principalement l’amélioration du lien soignant-soigné et des bénéfices pour les patients, au niveau individuel et du groupe.

Cette enquête met en évidence l’intérêt de promouvoir l’activité physique dans les soins ; autant pour son action clinique que pour sa fonction intégrative. Par ailleurs, si elle légitime la démarche du RSSI, elle pointe aussi que de nombreux professionnels ignorent encore son existence. Enfin, elle ouvre des perspectives pour développer cette mobilisation physique des patients : sensibilisation des soignants par des formations, mise en place de professionnels dédiés aux activités sportives, ou encore formalisation du sport comme un soin.

  • Bilan et perspectives après 5 ans d’existence du RSSI, collectif, mai 2019, disponible en pdf. Contact : Loic.Vandenhelsken@hcuge.ch.


< Une chambre à soi
Recherche : la contenance soignante à l'UMD >