MNH OBSEQUES AVRIL

Exclusivités web

Un jour d'écriture et de partage…

C’est lundi. Vous voilà ici réunis autour de ces quelques tables couvertes de feuilles et de livres. C’est le jour de l’atelier d’écriture des soignants. Vous délivrez au papier des morceaux de ce que vous vivez, supportez et espérez. Vous décrivez vos histoires et vos paysages du soin. C’est parfois grand beau, parfois gros grain de folie.

Ce sont sentiers, rhizomes, ondoiements, frémissements sensibles et ténus. Vous nouez vos mots, parfois de braise parfois de glace parfois d’ordinaire, parfois d’ennui. Vos mots de jour mais de nuit. Vous les reconnaissez, les écoutez creuser le silence et déployer leurs souffles à l’intérieur de vous. Vous les laissez donner forme à ce qui vous traverse, vous bouleverse et vous anime ; à ce qui vous désole aussi.

Ce lundi, une soignante hésite : «  Je ne sais pas si je vais pouvoir écrire, c’était dur ce matin. » Raconte. C’est lundi. Puis rédige un drôle de bulletin météo, une journée de dune où «… les grains se multiplient miraculeusement. Ils se réchauffent, ils brûlent, ils s’animent. Échanges de grains à grains, agitation émotionnelle. Sable mouvant. »

C’est lundi. La vie, inouïe. La vie, immense et minuscule, ses ondes infinies à fleur de peau à caresse de main. À traverser et accorder les humains meurtris, réconciliés, liés à hauteur d’humains.


< Le cosmonaute en pyjama bleu
« C'est pas possible de se prendre toujours les mêmes tronches dans la tête chaque matin ! » >