mnh mi juillet

Rubriques en ligne

Un établissement condamné après le suicide d'un patient

La famille d’un patient qui s’était suicidé après avoir quitté l’hôpital sans prévenir a obtenu réparation. Pour le juge, l’absence de prescription d’anxiolytiques a constitué une perte de chance.

 

Lire l'article en PDF Télécharger l'article complet en PDF


< Isolement, contention : entre recommandations et instructions
Le droit de vote des personnes hospitalisées en psychiatrie >

Partager cette page

Partager sur Facebook