grieps personnes âgées

La boutique

« On se moque de moi à la maison de retraite... »

Auteur(s) : Elfie CHEVE, Florence LACHENAL-MOKHTARI, Ergothérapeutes

Nbre de pages : 6

Suite à un accident vasculaire cérébral, Jean, 69 ans, un patient psychotique bien connu du secteur, est hospitalisé car il refuse de rentrer chez lui. Une admission en Ehpad se solde par un échec et une réhospitalisation. À l’occasion de ce parcours, l’ergothérapeute l’accompagne pour améliorer son autonomie.

Lorsque les personnes présentant une psychose avancent en âge, qu’elles soient ou non déjà suivies au long cours par le secteur psychiatrique, une hospitalisation peut s’avérer nécessaire. Leur séjour peut alors être l’occasion de réinterroger les modalités de maintien dans leur lieu de vie. Ici, le parcours de Jean apporte un éclairage sur la manière dont l’ergothérapie se propose d’accompagner la personne dans la réalisation de son projet de vie posthospitalisation. Que la sortie ait lieu au domicile ou en institution, la routine quotidienne, la motivation à s’engager dans des activités signifiantes, l’entraînement des habiletés, l’adaptation à un nouvel environnement de vie seront au coeur des préoccupations de l’ergothérapeute dès l’hôpital.

5,00 €

< Les psychoses tardives