MNH ACCIDENT 15 JUIN BOUTIQUE

La boutique

Les psychoses tardives

Auteur(s) : Nadine BAZIN, Jean-Pierre CLEMENT, psychiatres

Nbre de pages : 6

Chez la personne âgée, devant l’apparition d’un trouble psychotique et en l’absence d’antécédents psychiatriques, on parle de psychose d’apparition tardive. La démarche diagnostique reste difficile.

La personne âgée a une forte propension à délirer, ce qui signifie que, dans un même contexte, pathologique ou événementiel, elle présente volontiers une symptomatologie psychotique là où un sujet adulte ne développe pas ce type de symptôme. Cette particularité clinique constitue, à elle seule, une spécificité majeure de la psychiatrie de la personne âgée. Le terme de « psychoses tardives » fait référence à deux entités cliniques très différentes : les psychoses vieillissantes de l’adulte et les troubles psychotiques d’apparition tardive, que cet extrait explore. Ces pathologies posent la question de l’apparition de symptômes psychotiques chez la personne âgée et de leur étiologie sous-jacente. Les diagnostics psychiatriques décrits ici sont avant tout la dépression, l’épisode psychotique aigu réactionnel et la psychose hallucinatoire chronique, mais on peut aussi évoquer les diagnostics « aux confins du somatique et du psychiatrique » comme le syndrome de Charles Bonnet et, bien sûr, les processus démentiels. La prise en charge de ces patients est directement issue du diagnostic étiologique posé.