mnh15 octobre ET NOVEMBRE boutique

La boutique

La trichotillomanie, une addiction comportementale

Auteur(s) : Jean-Christophe SEZNEC, Psychiatre

Nbre de pages : 6

Véritable addiction comportementale, la trichotillomanie se caractérise par le fait de s’arracher de manière compulsive cheveux, cils, sourcils ou poils. Illustration clinique et prise en charge.

En dehors de toute maladie psychiatrique apparente, la trichotillomanie consiste à s’arracher compulsivement les cheveux, les cils, les sourcils et/ou les poils, de façon plus ou moins consciente. Ce comportement est source de dégâts physiques (trous, calvitie…) et une souffrance psychologique pouvant avoir un impact sur la vie sociale. Cet arrachage qui semble absurde est l’objet d’une grande souffrance car incompréhensible par les personnes qui en souffrent. Il s’agit d’un comportement invalidant directement lié à la gestion des émotions et peu étudié. C’est une toxicomanie gestuelle qui se traite par les thérapies comportementales et cognitives (plus particulièrement l’ACT) et les médicaments anti-craving.

5,00 €