mnh15 octobre ET NOVEMBRE boutique

La boutique

La relation avec le sujet borderline

Auteur(s) : Vincent ESTELLON ,Professeur de psychologie

Nbre de pages : 6

Provoquant, rejouant sans cesse une profonde blessure narcissique, le patient état limite entraîne le soignant dans une communication paradoxale, en essayant de le faire sortir de ses gonds. L’enjeu pour le clinicien est de lui permettre d’expérimenter un autre lien.

Marquée par le totalitarisme de la détresse, de l’agir et de la destructivité ; colorée par la temporalité de l’urgence, la clinique des états limites laisse découvrir au clinicien des phénomènes qui rappellent souvent les caprices d’enfant. Le patient borderline, sans en avoir forcément conscience, entraîne le soignant dans une communication paradoxale, en essayant de le faire sortir de ses gonds, de le mettre aux limites (de ses fonctions, de sa patience, de lui-même). S’il n’est pas formé à déchiffrer ces logiques paradoxales, le thérapeute s’expose à vivre d’éprouvantes « scènes de ménages » dans le lien thérapeutique. Déjouer ces logiques paradoxales enfermantes, détoxifier les attaques projectives, accueillir et donner du sens à la destructivité, savoir s’effacer ou se rendre présent au bon moment, inviter progressivement à l’humour… telles sont les tâches du thérapeute qui travaille avec des personnes états limites.

5,00 €