grieps personnes âgées

La boutique

L’intersubjectivité, vecteur de la relation

Auteur(s) : Jacky MERKLING

Nbre de pages : 6

La relation de soin consiste à rendre féconds les moments présents partagés. Ils constituent les conditions d’un changement d’état (apaisement, valorisation, stimulation), qui reste au fondement du soin.

La relation de soins s’inscrit dans une phénoménologie particulière, structurée par les possibilités cognitives du sujet humain. Ces dispositions organisent le vécu autour de courtes séquences temporelles, les moments, qui s’enchaînent à l’infini dans une fausse impression de flux. Dans ce cadre, trois types de moments intersubjectifs peuvent être repérés. Tout d’abord les « moments présents partagés », dotés d’une saillance particulière qui donne une valeur spécifique à l’échange en cours. Ensuite, sur cette base, les « moments urgents », qui relèvent d’un déséquilibre dans la dynamique de l’échange en cours et signent la nécessité d’un changement dans cette dynamique. Enfin les « moments de rencontre » qui sont désignés comme des moments de résolution d’un moment urgent générant l’émergence d’un changement, c’est-à-dire d’un vécu nouveau, d’un état d’être différent et durable. Cette phénoménologie permet de révéler comment chaque rencontre avec un patient, aussi furtive soit-elle, aura un impact sur le vécu de ce dernier.

5,00 €