Bannière autisme

La boutique

Directives anticipées en psy : ce que dit le droit

Auteur(s) : Stéphanie RENARD, Maître de conférences

Nbre de pages : 5

Instrument juridique non contraignant, les directives anticipées en psychiatrie ont une portée indicative pour le médecin, qui doit en prendre connaissance mais reste néanmoins libre d’apprécier les orientations définies.

S’appuyant sur le principe législatif des directives anticipées pour la fin de vie, de telles prescriptions ne sont pas contraignantes en psychiatrie. Rédigées par le patient à distance d’un épisode aigu, elles lui permettent cependant de témoigner directement de ses voeux, de ses souhaits, de ses réticences et de ses préférences pour des soins futurs. Du point de vue des soignants, elles consolident la prise de décision médicale et sont de nature, en favorisant l’acceptation du patient, à renforcer l’alliance thérapeutique indispensable à la réussite des soins

5,00 €