mnh septembre boutique habillage
leaderboard cgos semaine 38 jeunes

La boutique

Cannabis et schizophrénie, le point sur…

Auteur(s) : Amine BENYAMINA*, Marianne HERMAND** * Professeur des universités, addictologue, ** Docteur en psychiatrie

Nbre de pages : 6

Plus d’un quart des patients souffrant de schizophrénie consomment du cannabis, ce qui grève considérablement leur pronostic fonctionnel et clinique. L’intrication de ces deux pathologies nécessite des prises en charge complexes. État des lieux et perspectives.

Le débat actuel concernant la légalisation du cannabis nécessite de réaliser un état des lieux concernant son lien avec la schizophrénie. L’usage du cannabis augmente le risque par trois environ de transition vers un trouble psychotique. Cette probabilité est encore accrue par une grande fréquence d’utilisation, un dosage élevé en delta-9-tétrahydrocannabinol, et un jeune âge de début de consommation. Le cannabis participerait à la diathèse de la schizophrénie en se comportant comme un facteur de risque environnemental chez des personnes vulnérables. Sa consommation chez les patients souffrant d’une schizophrénie grève considérablement le pronostic fonctionnel et clinique, et cette prise en charge constitue un véritable challenge pour les soignants. Il est donc nécessaire de développer de nouvelles stratégies thérapeutiques. L’utilisation du cannabidiol commence ainsi à être étudiée dans cette population.

5,00 €