mnh mi juillet

La boutique

Arguments cliniques pour ne pas isoler et/ou attacher un patient

Auteur(s) : Natalie Giloux, psychiatre, praticien hospitalier

Nbre de pages : 6

L’isolement reste une mesure de sécurité parfois nécessaire en psychiatrie, pour mettre à l’écart des sujets perçus comme dangereux ou trop vulnérables. Mais sa nature n’est pas thérapeutique et cette décision peut vite être contre-productive pour le soin. Repères pour penser des pratiques d’isolement et de contention « en dernier recours ».

L’attention portée aux récentes observations critiques formulées sur ces pratiques par diverses autorités est mobilisatrice. Elle nous invite à repenser sans cesse ce qui fait le soin en psychiatrie et qui l’accompagne parfois pour des raisons de protection et de sécurité. Ces mesures de dernier recours ne doivent pas compromettre le soin, car elles sont vite contre-productives. Il nous appartient, en tant que soignants en psychiatrie, de réduire leur usage et de penser leur mise en pratique.

5,00 €

Couverture de Santé Mentale 222

Partager cette page

Partager sur Facebook