ESPACE DU POSSIBLE

Agenda

Passions adolescentes

LYON

Colloque organisé par le Collège international de l'adolescence (CILA) et le Laboratoire centre de recherches et psychopathologie et psychologie clinique (CRPPC)

La passion désigne tous les phénomènes dans lesquels la volonté est passive, notamment par rapport aux impulsions du corps. Elle est également une inclination exclusive vers un objet, un état affectif durable et violent provoquant un trouble psychologique. Ce mot renvoie étymologiquement à la souffrance, au supplice de celui qui subit. Pourtant, loin d’une passivation traumatique, elle est associée dans son sens populaire à un un élan de vie, à un romantisme source d’émotion et de joie. Souvent opposée à la raison prônant la maîtrise de ses passions comme une condition indispensable pour atteindre le bonheur, les passions rencontrent à la fois la pulsionnalité adolescente comme les investissements dévorants, culturels, amoureux ou auto-érotiques de l’adolescent. Les passions interrogent les modalités d’obtention du plaisir de l’adolescent, parfois au risque d’une rupture psychopathologique.
Si la passion devient le seul mode de relation à l’autre, elle tend à consumer son auteur ; ce dernier est alors pris dans les rets d’un retour aux passions infantiles dont elle assure la permanence. Cette continuité s’oppose à la discontinuité liée à a découverte d’une nouvelle sexualité génitale ; à ce moment là, l’adolescent peut s’enfermer dans son monde tout en répétant à son insu, de façon peu transformée, sa relation passionnée à l’objet. Certaines passions déçues peuvent également laisser la place à un travail de deuil, à une désillusion progressive, ouvrant ainsi la porte à une relation objectale source d’amour et de créativité.
Si l’adolescence représente le temps d’une ouverture de la vie psychique qui n’a que peu d’équivalent, la passion prend toute sa place dans la vie psychique de l’adolescent, dans des registres aussi variés que la sensorialité, la vie sexuelle ou la pensée, rendant souvent indispensable un accompagnement de ces moments particuliers.
Ce colloque donnera la part belle à la diversité des pratiques cliniques autour de ce thème, que ce soit à partir de l’adolescence de personnages connus comme S. Freud, ou dans le contexte d’une séance de psychothérapie ou d’espaces qui s’appuient sur des médiations ; il relèvera aussi des liens entre passion et créativité, montrant comment, depuis toujours, l’adolescent est un des principaux vecteurs de la culture. La passion peut alors s’insérer dans les mouvements de subjectivation de l’adolescence, au service d’un travail de personnalisation à la fois source de réjouissance et de contact avec son sentiment d’existence.

Lien Programme

Rens. : Farida Martinez, tél : 04 78 77 24 90, farida.martinez@univ-lyon2.fr



< 10e ateliers de pharmacodépendance et d’addictovigilance de Biarritz

Passions adolescentes

Du 12 au 13 Octobre 2018

Campus Porte des Alpes
Lyon
France

Rechercher une actualité

Partager cette page