Agenda

La question de la mort à l'adolescence, quel passage pour quelles histoires ?

ANNEMASSE

Colloque organisé par le Réseau 74 de Prévention contre les conduites suicidaires à l'adolescence, dans le cadre des Journées nationales de prévention contre le suicide 2020

Nous repérons dans nos pratiques que la question de la mort à l’adolescence n'est pas abordable, même entre adultes, elle donnerait "des idées", elle serait "dangereuse", "contagieuse"... Elle viendrait sidérer et empêcherait la pensée. L'idée de cette journée, qui s'adresse à des professionnels de l'adolescence de toute formation,  serait de proposer des mots, des représentations, un échange et de la créativité pour qu'eux-mêmes puissent s'autoriser par la suite à aborder ces questions au sein de leurs pratiques. 

Nous aimerions proposer une réflexion sur  l'idée qu'un passage par l'acte (conduites suicidaires, tentative de suicide) viendrait faire sens chez l'adolescent qui le vit et l'agit. Comment cette mise en acte ne serait pas un acte de fin mais bien une tentative de mise en sens d'une histoire, d'une réorganisation psychique et pulsionnelle à un moment de grande fragilisation qu'est l'adolescence. Pour les adolescents, parler de mort, serait ce un désir de mort réelle, ou bien le désir aussi de signifier, de  représenter une butée ? Celle-ci qui peut être pourrait permettre une réécriture individuelle ?  Autant l'adolescent doit accepter cet état de vulnérabilité et le vivre pour trouver une certaine autonomie de pensée, autant le professionnel lui même doit s'autoriser à penser la mort et ses différents états pour accompagner et permettre l'émergence de la créativité chez l’autre. 

Programme

Inscription

Rens. : tél. : 04 50 95 09 51, inscriptions.colloque.reseau74@outlook.fr



< Entendre la folie - psychanalyse en psychiatrie

La question de la mort à l'adolescence, quel passage pour quelles histoires ?

Le 07 Février 2020

Complexe Martin Luther King
Annemasse
France

Rechercher une actualité

Partager cette page