Agenda

Au-delà des mots ... la cure de la parole

PARIS

Journée organisée par Quatrième groupe, organisation psychanalytique de langue française

«Restez tranquille, ne dites rien, ne me touchez pas... » On aura reconnu la célèbre injonction d’Emmy von N. imposant le silence à Freud de façon pour le moins abrupte, afin de trouver la place de dire ses nombreux symptômes, dont des troubles sporadiques de la parole entraînant un bégaiement dommageable. Lacan dira plus tard que la parole est un don, mais pour l’heure, c’est Anna O patiente hystérique ne pouvant s’exprimer dans sa langue maternelle, qualifiant son traitement de talking cure dans une formulation anglaise délibérément gardée ici, qui trouvera le mot juste, soulignant la forme progressive que prend désormais la cure de parole.Ces deux cas emblématiques des études sur l’hystérie de Freud, montrent aussi quelque chose d’autre qu’un trouble de la parole symptomatique ; ils sont devenus au fil du temps, des paradigmes illustrant les avancées de la méthode analytique: Freud va saisir grâce à eux toute l’importance de ce qui, au-delà de la parole, est adressé dans le transfert.

Découverte majeure pour l’inventeur de la psychanalyse on le sait, mais il reviendra pourtant à ses successeurs d’interroger encore la dyade « parole et silence » logée au cœur du dispositif analytique, déclinable de façon asymétrique pour chacun des protagonistes, sachant aussi, que parole et silence ne sont pas de même nature pour l’un et pour l’autre. Cette hétérogénéité pourrait être un point de départ et de recherche pour chacun des intervenants de ces journées scientifique. Nous nous proposons là, de poursuivre ce « work in progress » pour de nouvelles interrogations sur la méthode analytique.

Nous aurons le plaisir d’accueillir Danièle Brun psychanalyste, membre d’Espace analytique. Dans son ouvrage intitulé Rester freudien avec Lacan,elle évoque un épisode inédit de l’histoire de la psychanalyse où Lacan invita Conrad Stein à discuter de ses travaux sur le statut de la parole dans la cure analytique.

Ce moment mérite qu’on y revienne car il est révélateur d’un conflit majeur autour des concepts de Freud. Sa venue est donc l’occasion de jeter un regard sur ce passé afin den comprendre les enjeux pour la psychanalyse d’aujourd’hui.

Élisabeth de Fontenay, notre invitée de l’après-midi est philosophe, et elle témoigne aussi dans son livre intitulé Gaspard de la nuit, des impasses de la parole et de la subjectivité dans une [autobiographie de son frère] atteint de psychose infantile. encore nous serons dans cet entretien mené par Ghyslain Lévy, au cœur de notre thème qui porte aussi sur l’en deçà de la parole, ce qui relance pour nous le débat sur le rôle et la place de la psychanalyse dans la société actuelle.

Des mots de Christiane Rousseaux, à la parole étendue de Jean-Jacques Barreau, nous évoquerons aussi les figures d’une parole adressée de Brigitte Dollé-Monglond, pour poursuivre avec la question du surgissement de l’interprétation comme surprise par Bernard Defrenet.

Programme et inscription

Rens. : tél. : 01 55 04 75 27, quatrieme-groupe@orange.fr, www.quatrieme-groupe.org



< Repérer, comprendre et traiter le TDAH chez l’adulte
Autisme et lien social >

Au-delà des mots ... la cure de la parole

Du 26 au 27 Septembre 2020

Paris
France

Rechercher une actualité

Partager cette page