PSYCHOTHERAPIE

Actualités

Contrainte en psy : vers une nouvelle culture ?…

À l’occasion de la Journée des droits de l’Homme, le 10 décembre, l’organisation non gouvernementale Mental Health Europe (Santé mentale en Europe) a organisé un colloque autour des pratiques prometteuses pour prévenir, réduire ou éliminer les soins psychiatriques sous contrainte à travers le monde. Les «plus inspirantes» sont recensées dans un rapport.
Ces pratiques ont été relevées au Danemark, en Israël, en Italie, en Norvège, aux Pays-Bas, en Espagne, en Suède, au Royaume-Uni, en Suisse, en Finlande, en Allemagne, en Grèce, en Pologne, aux États-Unis et en Australie. Les initiatives sont hospitalières ou communautaires (comme les lignes d’assistance en cas de crise en Autriche, la mise en œuvre de plans de crise en Espagne ou encore de «médiateur personnel» assistant les personnes malades dans leurs prises de décision et contacts avec les soins en Suède…). Le rapport pointe des éléments communs nécessaires aux résultats : consacrer plus de temps et améliorer la communication avec les usagers ; associer le personnel et les pairs aux initiatives ; former les professionnels ; surveiller et collecter des données sur l’utilisation de la coercition… Ce rapport relève surtout qu’il ne s’agit pas de changer les pratiques individuelles mais de mettre en place une nouvelle culture dans les soins de santé mentale, pour promouvoir des soins respectueux de la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CDPH) des Nations Unies.


< Psychiatrie à cœur ouvert, un espace d'échanges pour les aidants
Un guide pour élaborer le projet psychologique de l'établissement >
Contrainte en psy : vers une nouvelle culture ?…

Rechercher une actualité

Partager cette page