cgos liberte

Actualités

Une offre de pédopsychiatrie renforcée dans les Yvelines-Sud

Par le biais de deux décisions du 29 octobre, l'Agence régionale de santé (ARS) d'Ile-de-France autorise le CH de Versailles (Yvelines) et le CH de Plaisir à développer un projet « bisite » en pédopsychiatrie. Il s'agit de « mettre en place une prise en charge complète et graduée de l'enfant et de l'adolescent en lien entre les deux établissements », « à titre dérogatoire » pour 7 ans.

Concrètement, le CH de Versailles va développer une permanence pédopsychiatrique au sein de ses urgences pédiatriques. Il va également ouvrir 4 lits d'hospitalisation de courte durée pour enfants de 8 à 16 ans au niveau de son service de médecine pédiatrique, qui passe de facto à 34 lits, avec une prévision de durée moyenne de séjour de 72 heures. Ces lits complètent les 8 lits à orientation médico-psychosociale déjà installés. De son côté, le CH de Plaisir se charge de l'activité de psychiatrie infanto-juvénile en hospitalisation complète, afin d'installer sur son site 8 lits d'aval (8-13 ans) et une chambre d'apaisement. Cet établissement ne compte dans ses murs que de la psychiatrie générale en hôpital de jour, mais gère par ailleurs sur une dizaine de sites entre autres cinq secteurs de psychiatrie adulte et deux intersecteurs infanto-juvéniles.
Au final, ce projet territorial doit permettre, selon l'ARS, de « renforcer la prise en charge des situations de crise et d'urgence pédopsychiatriques au sud des Yvelines », ainsi que de « créer une unité d'hospitalisation complète en aval de l'urgence dans la continuité du parcours de soins ». Il s'agira de mieux prendre en charge en pédopsychiatrie la phase aiguë (à Versailles) et la période d'aval (à Plaisir), en lien avec une augmentation constante du nombre de passages aux urgences pour ce type de patientèle à Versailles.


< Mobilisation contre les violences faites aux enfants
Lettre ouverte au Président de la république contre l'annulation de l'action de prévention "Janvier sans alcool" >
Une offre de pédopsychiatrie renforcée dans les Yvelines-Sud

Rechercher une actualité

Partager cette page