mnh 15 octobre ET NOVEMBREactus

Actualités

Un partenariat patients schizophrènes-soignants pour conduire un programme d’éducation en santé orale

A litre dans la revue Santé publique un article sur un programme d’éducation en santé orale construit dans le cadre d’un partenariat patients-soignants qui  a montré sa faisabilité

Introduction  : La mauvaise santé orale des patients schizophrènes est un problème de santé publique qui concernerait 600 000 personnes en France. Le but de cet article est de présenter les différentes étapes de la construction d’un programme d’éducation en santé orale, spécifique aux patients schizophrènes et tenant compte de leur savoir expérientiel, ainsi que les résultats de l’étude pilote ce programme.
Patients et méthode  : La méthode des groupes de discussion (focus groups) a été appliquée à un groupe de professionnels de santé et d’usagers afin de faire émerger un corpus exploratoire pour la construction d’un programme d’éducation en santé orale. Un groupe expert composé pour partie de patients schizophrènes a validé les thématiques et les outils de ce programme. Une étude pilote de faisabilité a ensuite été réalisée auprès d’un groupe témoin composé de sept patients schizophrènes.
Résultats  : Au total, 26 personnes ont participé à cette étude. Les thématiques principales retenues par le groupe expert visent à favoriser l’action consistant à prendre soin de sa santé, à améliorer la pénétrabilité du système de soins et à promouvoir une approche sanitaire globale. L’étude a montré la capacité des acteurs à coconstruire un programme et à faire évoluer les représentations que les patients schizophrènes ont de ce problème de santé. La plupart des outils éducatifs ont été jugés pertinents.
Conclusion  : Un programme d’éducation en santé orale a été construit dans le cadre d’un partenariat patients-soignants et a montré sa faisabilité. Une étude randomisée multicentrique est en cours pour évaluer l’efficacité de ce programme avec un haut niveau de preuve.


< Lancement de la Complémentaire santé solidaire
Liens entre troubles psychiques et recours aux dispositifs du champ du handicap en France >
Un partenariat patients schizophrènes-soignants pour conduire un programme d’éducation en santé orale

Rechercher une actualité

Partager cette page