CATALOGUE 2020 GRIEPS

Actualités

Un grille indiciaire « très en deçà » des attentes des IPA

D'après un communiqué du 9 octobre, l'Union nationale des infirmiers en pratique avancée (Unipa) indique que la future grille indiciaire de ses professionnels est « très en deçà des attentes des IPA. L'indice majoré de l'échelon 1, fixé à 439, engendre une rémunération mensuelle brute de 2 057 euros. Un infirmier avec dix ans d'expérience, échelon 4, gagnera ainsi 10 euros brut de plus par mois en tant qu'IPA. Comment accepter dans ces conditions de s'engager dans un parcours de formation de deux ans et d'endosser des responsabilités élargies ? » interroge l'Unipa, qui pointe également que les revenus de la profession sont parmi les plus faible d'Europe.

« Les IPA demandent une rémunération mensuelle brute minimale de 2 624 euros soit un indice majoré au 1er échelon à 560, exprime le syndicat. (…) Aujourd'hui face à cette grille hospitalière, l'ensemble des IPA et des étudiants IPA s'interrogent sur leur possibilité d'exercer réellement en pratique avancée » . L'Unipa interpelle la ministre des Solidarités et de la Santé en lui demandant d'intervenir au plus vite sur ses arbitrages.


< Droit à l'usage des psychologues en 50 notions
Québec : les infirmiers praticiens spécialisés pourront diagnostiquer certaines maladies selon leur spécialité >
Un grille indiciaire « très en deçà » des attentes des IPA

Rechercher une actualité

Partager cette page