mnh 15 octobre ET NOVEMBREactus

Actualités

« Un chez soi d'abord » : 100 places à Lyon d'ici 2020

« Un chez-soi d’abord », dispositif permettant à des personnes sans-abri présentant des troubles psychiatriques d'accéder à un logement, ouvre ses portes dans l’agglomération lyonnaise. 100 places seront déployées d'ici 2020, selon un communiqué de l'Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes.

Avant la fin de l’année 2020, cent personnes sans-domicile et présentant des maladies mentales sévères seront donc accueillies via ce dispositif, qui propose un accès direct au logement soutenu par un accompagnement intensif à domicile par une équipe médico-sociale pluridisciplinaire.

L'ARS rappelle que son engagment intervient suite à l’expérimentation intitulée « Un chez-soi d’abord », qui s’est déroulée entre avril 2011 et décembre 2016 à Paris, Lille, Marseille et Toulouse. Le dispositif testé associe l’accès direct à un logement ordinaire et une prise en charge médico-sociale à domicile des personnes souffrant de troubles mentaux. A l’issue de l’expérimentation, d’importants progrès en matière de santé et d’amélioration de la qualité de vie des bénéficiaires ont été constatés par l’équipe médicale chargée de l’évaluation. A titre d’exemple, la durée d’hospitalisation des personnes accompagnées a diminué de 50 %. En conséquence, le dispositif « Un chez-soi d’abord » a été pérennisé par un décret du 28 décembre 2016.

Par son caractère pluridisciplinaire et son approche multifactorielle, il représente un changement profond des modalités d’accompagnement des personnes sans-domicile souffrant de troubles mentaux.

Dans le département du Rhône, l’État s’engage fortement en faveur de l’accès au logement et aux soins pour ces personnes Ainsi, la Délégation interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement (DIHAL) accompagne le déploiement du dispositif « Un chez-soi d’abord », avec pour objectif l’ouverture de 100 places au cours des deux ans à venir. Dans ce but, un groupement de coopération médico-sociale nommé « Un chez-soi d’abord Métropole de Lyon » a été créé, composé des acteurs locaux. Fort de ses compétences et d’un partenariat engagé avec l’ensemble des acteurs sociaux et médico-sociaux, le groupement a déjà monté une équipe composée de 7 professionnels. A ce jour, les situations de 11 personnes ont été examinées par la commission d’admission et 3 personnes ont déjà intégré un logement. Cette nouvelle offre de soin et d’insertion vient compléter les dispositifs existants en matière d’accès au logement et de santé mentale dans la Métropole de Lyon. Par ailleurs, elle s’inscrit pleinement dans le programme d’actions envers les personnes en situation de précarité (PRAPS) porté par l’ARS dans le cadre duprojet régional de santé.

 

 


< Les cliniques psy ont un nouveau site
Ouverture d'une mission parlementaire d'information sur l'organisation territoriale de la santé mentale >
« Un chez soi d'abord » : 100 places à Lyon d'ici 2020

Rechercher une actualité

Partager cette page