Bannière autisme

Actualités

Un arbre pour combattre les idées reçues

L' « Arbre aux idées reçues » est un outil de lutte contre la stigmatisation liée aux maladies mentale. Il a été conçu par le Psycom à partir des résultats d’une enquête menée par le Centre collaborateur de l’OMS sur les représentations sociales de la folie en population générale (1). Il s’agit d’une structure en forme d’arbre stylisé, à taille humaine, à laquelle sont suspendues des formes de fruits, de fleurs, de tiges : le recto présente une idée reçue répandue, le verso apporte sa contre-vérité, argumentée. Les fruits et les fleurs qui portent l’information écrite peuvent être manipulés afin d’en découvrir les deux faces. Les animateurs engagent la discussion et, le cas échéant, le complètent par l’apport d’informations validées. Ce mode d’entrée sur la thématique permet d’ouvrir un dialogue décomplexé et laisse la possibilité aux publics rencontrés d’exprimer leurs craintes, leur ignorance et de recevoir en échange une information validée.
Aujourd’hui, cet « Arbre aux idées reçues » a été expérimenté auprès d’un public majoritairement professionnel du soin lors de salons professionnels ou de colloques. Il a également été utilisé pour l’animation de stands à l’occasion de la Mad Pride ou de la Semaine d’information sur la santé mentale. Des publics non-initiés ont ainsi pris le temps d’échanger pour en savoir plus et mieux comprendre le sujet abordé.
Créer son propre outil à partir de l’« Arbre aux idées reçues » est tout à fait possible. Le site du Psycom met à disposition le diaporama Mythes et réalités sur la santé mentale qui peut être repris sous différentes formes d’objets : une maison, un jeu… Seule condition : l’animation de cet outil nécessite que les intervenants possèdent des connaissances sur la thématique et sachent les transmettre.
Par ailleurs, l’implication dans l’animation de personnes directement concernées par un trouble ou un handicap psychique est un élément essentiel de pertinence et de réussite. À ce jour, plusieurs structures se sont inspirées de l’« Arbre aux idées reçues » pour créer leurs propres supports.
1– Caria A., Roelandt J.-L., Defromont L., Daumerie N., Vandeborre A. (2010) Représentations sociales du « fou », du « malade mental » et du « dépressif » en population générale en France. L’Encéphale, 36(3S1), 7-13.


< Mon Chemin de Guérison
La mémoire et ses troubles >
Un arbre pour combattre les idées reçues

Rechercher une actualité

Partager cette page