MNH ACCIDENTS 15 JUIN ACTUALITES

Actualités

Tabac : quelle est la meilleure façon d’utiliser la thérapie de substitution nicotinique pour arrêter de fumer ?

Une revue Cochrane (*) sur la meilleure façon d'utiliser la thérapie de substitution nicotinique (TSN)  pour arrêter de fumer montre que l’utilisation d’une TSN combinée au lieu d’une TSN avec une seule forme de substitut et de chewing-gums à 4 mg au lieu de 2 mg de nicotine peut augmenter les chances de réussite du sevrage tabagique

Les substituts nicotiniques sont des médicaments disponibles sous forme de timbres cutanés (patches), de chewing-gums, de sprays pour pulvérisation nasale ou orale, d’inhalateurs, de pastilles et de comprimés qui apportent de la nicotine au cerveau. Le but de la thérapie de substitution nicotinique (TSN) est de remplacer la nicotine que les fumeurs tirent habituellement de la cigarette, de sorte qu’ils ont moins envie de fumer et qu’ils peuvent arrêter complètement le tabac. Nous savons que la TSN améliore les chances d’arrêter de fumer et que les fumeurs l’utilisent dans ce but. La présente revue porte sur les différentes façons d’utiliser la TSN pour cesser de fumer et sur les substituts nicotiniques les plus efficaces pour cesser de fumer pendant six mois ou plus.

Caractéristiques des études

Cette revue inclut 63 essais cliniques portant sur 41 509 participants. Toutes les études ont été menées auprès de personnes qui voulaient arrêter de fumer, et la plupart l’ont été auprès d’adultes. Les personnes enrôlées fumaient généralement au moins 15 cigarettes par jour au début de l’étude. Les études ont duré au moins six mois et les données sont à jour jusqu’en avril 2018.

Conclusions des auteurs

Des données de bonne valeur probante indiquent que l’utilisation d’une TSN combinée au lieu d’une TSN avec une seule forme de substitut et de chewing-gums à 4 mg au lieu de 2 mg de nicotine peut augmenter les chances de réussite du sevrage tabagique. Pour les comparaisons des dosages des patches, les données étaient d’une valeur probante modérée en raison de leur imprécision. Les patches à 21 mg ont entraîné des taux d’abandon du tabac plus élevés que ceux à 14 mg (portés pendant 24 heures) et les patches à 25 mg des taux d’abandon plus élevés que ceux à 15 mg (portés pendant 16 heures), bien que l’intervalle de confiance ait inclus 1 dans ce dernier cas. Il n’y avait aucune preuve claire de supériorité des patches à 42/44 mg sur ceux à 21/22 mg (portés 24 heures). L’utilisation d’une forme de substitut nicotinique à action rapide, comme des chewing-gums ou des pastilles, a entraîné des taux d’abandon du tabac semblables à ceux des patches de nicotine. Des données de valeur probante modérée indiquent que l’utilisation de la TSN avant l’arrêt du tabac peut améliorer le taux de réussite du sevrage par rapport à son utilisation seulement à partir de la date d’arrêt ; toutefois, d’autres recherches sont nécessaires pour nous assurer de la robustesse de cette conclusion. Les données probantes concernant l’innocuité et la tolérabilité comparées de différents types de substituts nicotiniques sont de valeur faible et très faible.

Quelle est la meilleure façon d’utiliser la thérapie de substitution nicotinique pour arrêter de fumer ?, Lindson N, Chepkin SC, Ye W, Fanshawe TR, Bullen C, Hartmann-Boyce J, Cochrane, 18 avril 2019

(*) "Cochrane résume les résultats de revue afin que les personnes qui prennent des décisions importantes - vous, votre médecin, les personnes qui rédigent les lignes directrices médicales - puissent se baser sur des renseignements impartiaux pour faire des choix difficiles sans avoir à lire toutes les études...."Rubrique ’Sifting the evidence’, journal ’The Guardian’, 14 septembre 2016. Cochrane produit des revues systématiques de la recherche primaire sur la santé humaine et les politiques de santé. Chaque revue Cochrane aborde une question clairement formulée.

 


< L’état de la formation infirmière dans différents pays francophones
Le défi des maladies chroniqques >
Tabac : quelle est la meilleure façon d’utiliser la thérapie de substitution nicotinique pour arrêter de fumer ?

Rechercher une actualité

Partager cette page