cgos liberte

Actualités

Six sociétés savantes interpellent les candidats aux municipales pour contrôler l'usage des écrans en accueil collectif d'enfants

Lettre ouverte aux candidates et candidats aux municipales sur l'exposition des enfants aux écrans en temps d'accueil collectif périscolaires et de loisirs.

Pour des temps d’accueil collectif Anim’Actifs

Madame, Monsieur,

Les accueils collectifs périscolaires et de loisirs font partie des temps d’apprentissage des enfants au savoir être et au vivre ensemble. Ces temps ne sont pas des espaces vides de garderie ou transport. Pour cela, les personnels de ces accueils possèdent des compétences éducatives et d’animation. Ils doivent être en mesure de les exercer dans des locaux, et avec un effectif d’enfants adaptés, afin de faire vivre ces temps dans le respect du rythme des enfants.

Des recommandations convergentes, ont été récemment publiées par de nombreuses sociétés savantes, insistant sur les données en faveur de l’accompagnement des enfants à l'usage des écrans et en promotion de l’exercice physique.

Ces messages, initialement adressés aux familles, concernent aussi les équipes d’accueil, régulièrement confrontées à cette problématique. De bonnes pratiques pendants ces temps d’accueil sont complémentaires des pratiques familiales et nécessitent ainsi des messages simples et faciles à mettre en œuvre.

Les Groupes et Sociétés signataires invitent les communes à s’engager pour un usage des écrans favorable à la santé et à l’éducation pendant les temps d’accueil collectif périscolaires et de loisir par les actions suivantes :

Engagement n° 1 : Dispenser une formation à leurs personnels d’accueil et d’encadrement des temps périscolaires sur l’utilisation des écrans. Promouvoir l’activité physique, des jeux éducatifs et collaboratifs, et les activités culturelles et artistiques.

Engagement n° 2 : Respecter les recommandations publiées rappelées ci-dessous, sur le bon usage des écrans, afin notamment de favoriser les interactions avec l’entourage, l’activité physique et en prévention de la cyberexposition à la violence.

Engagement n° 3 : Poser le contrôle de l'exposition aux écrans comme un principe fondamental pendant les temps d’accueil collectifs périscolaires, de loisir et de transport. Ménager des activités d'extérieur et de groupe. A défaut, limiter l'exposition à une durée inférieure à la moitié du temps (qu’il s’agisse d’un temps d’accueil ou d’un trajet). En tout état de cause, ne pas autoriser plus de 30 minutes quotidiennes (afin de préserver la possibilité d’un temps d’écran en famille).

Engagement n° 4 : Annoncer par voie d'affichage les programmes d’animation prévus et effectués (comme pour la cantine), afin que les parents puissent adapter les occupations du reste de la journée de l’enfant.

Les candidats à l’élection municipale de toutes les communes sont invités à annexer cette déclaration à leur programme en adressant leur signature avant le 28.02.2020 sur : http://chng.it/pQbtffCzBV. La liste des signataires sera communiquée à la presse, 15 jours avant le 1er tour et pourra à partir de cette date être obtenue auprès de : accueils.animactifs@gmail.com. Cet appel peut être diffusé en totalité, sans modification.

Nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, en l’assurance de nos salutations distinguées.

Lire la lettre en version PDF

Groupes et Sociétés signataires

Groupe de Pédiatrie Générale, sociale et environnementale de la Société Française de Pédiatrie

Société Française de Santé et Environnement

Société Française de Pédiatrie Médico-Légale

Association Française de Pédiatrie Ambulatoire

Syndicat National des Médecins de PMI

Société Française de Santé Publique


< L’ARS PACA lutte contre la stigmatisation
Le fonds FHF recherche et innovation veut optimiser et valoriser l'expérience patient >
Six sociétés savantes interpellent les candidats aux municipales pour contrôler l'usage des écrans en accueil collectif d'enfants

Rechercher une actualité

Partager cette page