EDITIONS IN PRESS THERAPIES EN LIGNE

Actualités

Quand les alcooliers se mêlent de prévention alcool… ou la stratégie du cheval de Troie

Alors que la perception des risques liés à la consommation d'alcool progresse inexorablement dans l'opinion, le lobby de l'alcool a dû s'adapter à la fois dans son discours et dans sa stratégie pour préserver ses intérêts et contrer l'influence des acteurs de santé. C'est ainsi qu'il prétend avoir autant sa place sur le champ de la prévention que les acteurs de santé eux-mêmes, et qu'il développe ce discours sous différentes formes et supports, tout en essayant, avec plus ou moins de succès, des techniques d'infiltration des milieux de la santé.

On voit dès lors émerger des actions de pseudo-prévention visant à surtout ne pas troubler la réalisation de leur chiffre d’affaires. Preuve de ce double discours, l’activisme du lobby alcoolier pour faire annuler l’opération « Dry January » qui, heureusement, aura lieu grâce à la mobilisation des associations de santé.

Dans son dernier numéro de Décryptage, l'Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA) apporte un éclairage sur ce sujet.

  • Les alcooliers et la prévention. La stratégie du Cheval de Troie. Décryptage, n° 39, décembre 2019, à télécharger en pdf.


< Risques psychosociaux : que pourront faire les CSE ?
Mieux prendre en charge la dyspraxie : une expertise de l'Inserm >
Quand les alcooliers se mêlent de prévention alcool… ou la stratégie du cheval de Troie

Rechercher une actualité

Partager cette page