PSYCHOTHERAPIE

Actualités

Projets de recherche en soins : les résultats 2017

Le ministère des Solidarités et de la Santé publie la liste des lauréats des appels à projets de recherche pour la campagne 2017.

Concernant les 3 programmes autour de l’organisation de travail des équipes médicales (Programme de recherche médico-économique (PRME), programme de recherche sur la performance du système des soins (PREPS) et Programme hospitalier de recherche infirmière et paramédicale (PHRIP)), le ministère pointe que les projets déposés et financés montent en charge de manière significative, ce qui témoigne de l’investissement croissant des professionnels sur ces sujets encore un peu méconnus. Cet investissement est la preuve que recherche appliquée et recherche médico-économique sont compatibles : leur combinaison cible tous les niveaux d’intervention auprès du patient et l’envisage dans sa globalité.

– Le PHRIP retient 14 projets pour 2,85 M€, dont un en psychiatrie, porté par Véronique Brand-Arpon (CHU de Montpellier) : « Efficacité d'un programme court intégrant thérapie comportementale dialectique et thérapie d'acceptation et d'engagement, pour la prévention des conduites suicidaires chez des patientes souffrant d'un trouble de la personnalité borderline : essai contrôlé ».

– Par ailleurs, le Programme hospitalier de recherche clinique au niveau national (PHRC-N) retient 97 projets pour 62,47 millions d'euros (M€). On peut repérer dans ce palmarès plusieurs établissements présentant des recherches en psychiatrie ou santé mentale.

– le CH Sainte-Anne (Paris), pour le projet « Planification de la vie quotidienne, réalité virtuelle et schizophrénie », porté par Isabelle Amado ;

– le CHU de Bordeaux (Gironde), pour les projets « Efficacité d'un programme thérapeutique multi-composante intégrant des interventions cognitives, affectives et addictologiques chez des patients obèses, un essai clinique randomisé multicentrique prospectif », porté par Melina Fatseas et « Technologies mobiles et prévention de la dépression Post-AVC », monté par Igor Sibon ;

– le CHU de Nîmes, pour « Traitement des idées suicidaires sèvères durant un épisode dépressif majeur par adjonction de buprénorphine à doses antalgiques », porté par Fabrice Jollant ;

– l'AP-HP, pour « Traitement par minocycline des symptômes du trouble du spectre autistique à haut niveau intellectuel chez des patients adultes, étude randomisée en double aveugle contre placebo » présenté par Marion Leboyer;

– le CHU de Lille, pour « Efficacité d’une procédure de contact téléphonique dans la prévention de la rechute de l’anorexie mentale après une première hospitalisation », porté par Olivier Cottencin.

A noter également que la campagne 2018 d'appels à projets est lancée.


< La CNSA finance douze nouveaux projets de recherche sur le handicap et la perte d’autonomie
Satisfaction des patients à l’hôpital et en clinique : la HAS publie les résultats 2017 >
Projets de recherche en soins : les résultats 2017

Rechercher une actualité

Partager cette page