copes 2019

Actualités

Programme Papageno, pour un traitement médiatique équilibré du suicide

Médiatiser un suicide n’est pas sans conséquence. Deux phénomènes antagonistes, maintenant bien connus et établis, en témoignent.

– L’effet Werther, ou effet de contagion, est le phénomène par lequel la médiatisation inappropriée d’un événement suicidaire (description précise des moyens létaux, sensationnalisation ou au contraire rationalisation…) est susceptible d’inciter au passage à l’acte, par « imitation », chez des personnes vulnérables.

– Au contraire, l’effet Papageno prédit que certaines précautions simples dans la façon de relayer un suicide (présenter des voies de recours, faire preuve d’égards vis à vis de la mémoire du défunt et de sa famille…) permettent un effet protecteur vis à vis du risque suicidaire en population générale. 

Dans ce contexte, le Groupement d'étude et de prévention du suicide, la Fédération régionale de recherche en psychiatrie et santé mentale Nord-pas de calis (F2RPSM) et l'Association des internes en psychiatrie de Lille propose le programme Papageno : il vise à sensibiliser les étudiants en école de journalisme à un traitement médiatique juste et responsable du suicide.


< Soins sans consentement : l'EPSM-Morbihan et le TGI de Vannes signent une convention
Formation des étudiants en soins infirmiers : des changements à la rentrée 2014 ! >
Programme Papageno, pour un traitement médiatique équilibré du suicide

Rechercher une actualité

Partager cette page