MNH ACCIDENTS 15 JUIN ACTUALITES

Actualités

Pratiques avancées : la psychiatrie exclue du champ ?

10 instances professionnelles (1) plaident dans un communiqué commun pour le « maintien de l'accès aux soins dans une approche innovante et collaborative. » Au lendemain d'une réunion à la Direction générale de l'offre de soins (DGOS), qui marquait la fin de la concertation sur le projet de décret sur les modalités de la pratique avancée, les infirmiers s'inquiètent de constater que « les besoins et les attentes de la population en matière de santé restent insuffisement prises en compte, en dépit du plan d'accès aux soins lancé à l'automne 2017 ».

Les soignants constatent qu'ils sont « écartés des soins de premiers recours pour des raisons qui restent encore à clarifier alors que leur contribution au sein des équipes de soins pluriprofesssionnelles aurait pourtant pu desserrer l'étau qui enserre ce secteur d'activité ». Plusieurs voix se sont d'ailleurs élevées ces dernières semaines pour rappeler le rôle attendu des IPA dans les soins primaires.

Par ailleurs, les signataires relèvent que « l'offre de soins en psychiatrie et en santé mentale est sans cesse pointée du doigt tant elle peine à s'adapter à l'évolution des besoins des patients et de leurs proches désormais majoritairement suivis en ambulatoire. » Il parait extrêment surprenant que, « alors que dans la version du projet de décret en Conseil d'État présentée le 8 mars dernier par la DGOS, la santé mentale/psychiatrie constituait un domaine d'intervention de l'IPA eu égard aux besoins, on constate dans la nouvelle version du projet que cette orientation a disparu. Qu'est-ce qui motive ce revirement ? A-t-on bien mesuré les conséquences pour les patients et les familles de cette décision? »

« Nous avons le devoir moral, l'obligation éthique et déontologiques de ne pas rester muets face à ces constats », concluent les soignants.

1– Ordre national infirmier (ONI), Collège infirmier français (CIF), Association française des directeurs des soins (AFDS), Association nationale des puériculteurs diplômés et des étudiants (ANPDE), Académie des sciences infirmières, Coordination nationale infirmière (CNI), Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers (Fnesi), Syndicat national des infirmiers et infirmières éducateurs de santé (SNIES-UNSA), Réseau de la pratique avancée en soins infirmiers (GICRéPasi), Association nationale française des infirmières et infirmiers diplômés et étudiants (Anfiide), Association française des infirmiers de dialyse, transplantation et néphrologie (AFDTN).


< Prix vidéo « Il faut bien vivre avec une maladie psychique ! »
Le Conseil d'Etat précise que France assos santé n'a pas le monopole de la représentation des usagers >
Pratiques avancées : la psychiatrie exclue du champ ?

Rechercher une actualité

Partager cette page