CGOS VIDEO RETRAITE SEMAINE 27

Actualités

Pour la FHF, « Le nouveau modèle de financement, tel qu'il se profile, freinera l'essor d'une psychiatrie moderne »

Alors que la mission Aubert sur le financement de la santé devrait présenter prochainement ses propositions de réforme au Gouvernement, Hospimedia a rencontré Olivier Drevon, président de la FHP-Psy, et David Castillo, délégué général. Ils exposent leurs craintes quant aux orientations qui se dessinent pour la psychiatrie et formulent leurs attentes pour le nouveau modèle.

Hospimedia : "La task force dirigée par Jean-Marc Aubert est censée rendre d'ici la fin janvier ses propositions de réforme du financement du système de santé, incluant la psychiatrie. Une réforme que le Gouvernement semble vouloir finaliser dès le prochain projet de loi de financement de la sécurité sociale. Comment s'est déroulée la concertation avec cette task force ?

Olivier Drevon : Plutôt que de "concertation", il vaut mieux parler "d’entretiens préalables" avec la mission Aubert. L'un des membres de cette task force, Didier Guidoni, nous a présenté à plusieurs reprises un modèle de financement de la psychiatrie basé pour l’essentiel sur une dotation globale, où l’on ne voit pas très bien ce que la psychiatrie privée vient faire là-dedans. Nous ne sommes pas du tout contre faire bouger les choses mais là on a l'impression que l'on revient en arrière, avec un vieux modèle fortement décrié, qui suit une logique comptable, la dotation globale. Et de surcroît, au fil des réunions, la part qu'il est envisagé de consacrer à cette dotation dans l'enveloppe totale de la psychiatrie va croissant.

David Castillo : Au départ, la "concertation" a effectivement plutôt ressemblé à de l'information, où l'on nous a décrit la réforme qui nous serait appliquée, avec des orientations très fermes. Nos marges de manœuvre ont semblé très limitées dans la discussion. Nous avons constaté des informations parfois contradictoires entre les déclarations publiques de la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, et de Jean-Marc Aubert — "volonté de favoriser l'efficience", de "ne pas brusquer" les acteurs concernés, d'engager une réforme de la psychiatrie pour "favoriser son développement", etc. — et les discussions en petit comité avec la task force. Depuis, un dialogue plus ouvert a pu naître. Nous avons eu confirmation que des groupes de travail vont se réunir sur les différentes thématiques du modèle de financement au cours des prochains mois. (…)

  • Lire l'interview complète : « Le nouveau modèle de financement, tel qu'il se profile, freinera l'essor d'une psychiatrie moderne », entretien avec Olivier Drevon, président de la FHP-Psy et David Castillo, délégué général, propos receuillis par Caroline Cordier, Hospimedia, 10 janvier 2019, www.hospimedia.fr


< Tabac et alcool : Le Cese appelle à diversifier les politiques publiques
Guide santé mentale, soins, accompagnements et entraide dans le Val-de-Marne >
Pour la FHF, « Le nouveau modèle de financement, tel qu'il se profile, freinera l'essor d'une psychiatrie moderne »

Rechercher une actualité

Partager cette page