mnh  actus juin

Actualités

Plan de crise conjoint : une étude des pratiques

Le Laboratoire d’Enseignement et de Recherche Santé mentale et psychiatrie (SMP) de La Source, le CHUV, la HES-SO et Réseau Santé Région Lausanne ont présenté les résultats de l’étude des pratiques et contenus du plan de crise conjoint (PCPCC) le mardi 13 février 2018 à Lausanne devant plus de 60 personnes.

Définition du PCC

- Plan d’action anticipé pour prévenir et gérer une crise, élaboré conjointement entre l’usager, les professionnels,voire les proches
- Le PCC définit les modalités d’interventions pratiques en cas de crise, les soins , les traitements souhaités et ceux à éviter
- Forme récente de processus de décision partagée, le rôle de chacun étant négocié en amont de la crise à partir des expériences passées
- Soutient le processus de rétablissement
Contrairement aux directives anticipées, le PCC :
- n’a pas de valeur légale
-  peut être élaboré dans des phases précoces des troubles psychiatriques
-  définit les mesures pratiques à prendre en préférence en termes de soins et traitements dès les premiers signes avant-coureurs de la crise, soit en amont
d’une éventuelle perte de capacité de discernement

En savoir plus sur le plan de crise conjoint ?

Film de présentation

 


< Pour la DGOS, téléconsultation et téléexpertise peuvent être valorisées dans un cadre de droit commun
Apprendre le rétablissement >
Plan de crise conjoint : une étude d'implantation

Rechercher une actualité

Partager cette page

Partager sur Facebook