Actualités

Les risques d'une éducation sans peine

Yapaka est un programme de prévention de la maltraitance  à l'initiative du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles de Belgique mis en place en 2006. Il propose entre autres une collection de petits ouvrages téléchargeables gratuitement baptisée "Temps d’Arrêt/ Lectures". Ces opus courts sont destinés aux professionnels en lien direct avec les familles. Une invitation à marquer une pause dans la course du quotidien, à partager des lectures en équipe, à prolonger la réflexion par d’autres textes. Découvrir la dernière parution "Les risque d'une éducation sans peine" de Jean-Pierre Lebrun.

L’école est en difficulté. En témoignent au quotidien, accrocs et dérapages d’être ensemble : harcèlement, phobie scolaire, violence « gratuite », affaiblissement de la légitimité des adultes… A l’heure où le lien social est façonné par le diktat de la liberté individuelle au détriment du collectif, le processus de socialisation s’en trouve affaibli.
Désormais, l’école est devenue le lieu où s’affrontent deux forces contradictoires : l’individualité de l’enfant maintenu dans sa toute-puissance première et l’exigence de la vie scolaire irréductiblement référée au fonctionnement du collectif. Cette opposition n’est pas nouvelle. Mais l’auteur indique en quoi l’état des forces en présence s’est modifié au détriment de l’éducation et donc du développement même de l’enfant et de l’adolescent.?


< Plus d'un écolier sur 10 souffre de harcèlement
Prévention et dépistage : premiers soins en santé mentale à l'Université >
Les risques d'une éducation sans peine

Rechercher une actualité

Partager cette page