9 bonnes raisons semaine 46

Actualités

Le regret d'être mère

Ce livre est un cri d’alarme. Oui, certaines femmes regrettent d’être mère. Elles aiment leurs enfants, mais elles ont aussi besoin de s’exprimer par elles-mêmes, de s’épanouir, de réussir. Il n’est pas toujours facile de concilier le fait d’être mère et celui d’être une femme qui se réalise.

L’idée même que l’on puisse concevoir du regret d’être mère peut être troublante. Orna Donath a interrogé de nombreuses femmes pour ce livre et propose l’idée suivante : nous devons nous questionner sur la façon dont la société pousse les femmes vers la maternité et pourquoi celles qui ne sont pas prêtes à suivre ce chemin sont encore considérées comme pouvant être une menace. Un livre étayé, nouveau, qui force à réagir.

« Une enquête qui défie les tabous de la société, car tout remords est toléré, sauf celui d’avoir des enfants dans le monde. » Vanity Fair.

« Grâce à ses recherches et à son livre, Orna Donath a rendu visible quelque chose qui, jusqu’à aujourd’hui, était limité aux confessions entre amis ou sur le divan des psychothérapeutes. » Der Spiegel.

Orna Donath est docteur en sociologie, elle enseigne à l’Université Ben Gourion du Néguev en Israël où elle mène des recherches sur les attentes sociales auxquelles les femmes sont confrontées. Le regret d’être mère est son premier livre et a déjà rencontré un écho international. 

Le regret d'être mère, Orna Donath, Ed. Odile Jacob, novembre 2019, 21,90 €.


< Je veux qu’on m’aide à vivre, pas à mourir !
Portrait d'Antoine Ménard, psychologue dans la rue >
Le regret d'être mère

Rechercher une actualité

Partager cette page