PSYCHOTHERAPIE

Actualités

Le CH Esquirol prépare un nouveau projet d'établissement pour 2019

Dans le cadre de la cérémonie des vœux, Thomas Roux, directeur du CH Esquirol de Limoges, a dressé un bilan de l'année écoulée et évoqué les perspectives pour 2019: nouveau projet d'établissement, mais aussi coopérations renforcées et concrétisation du Projet territorial de santé mentale (PTSM).

Thomas Roux a rappelé que le lancement, le 7 mai dernier, du Projet territorial de santé mental, a été un moment fort de l’année 2018 : « Il a permis à tous les acteurs  de contribuer à la définition d’une politique de santé mentale à l’échelle de notre territoire limousin en poursuivant plusieurs objectifs: Mettre en œuvre un dispositif qui permet d’organiser le repérage et le diagnostic précoce, assurer l’accès à des soins rapides et adaptés, définir un suivi personnalisé et continu, valoriser la réhabilitation psychosociale, la prévention des risques, la promotion de la santé et la recherche. »
Coordonné par l'établissement, le projet a donné lieu à la rédaction d’un diagnostic partagé et de 80 fiches-actions. Il a fixé 4 grandes priorités territoriales : Faciliter les contacts entre les acteurs de santé mentale pour améliorer l’organisation des parcours ; Améliorer le parcours des adolescents ; Améliorer l’attractivité médicale, Assurer la communication et la promotion de la santé mentale.

Si la dynamique est ainsi lancée, la mise en oeuvre du PTSM est une priorité de l'établissement pour 2019.

Par ailleurs, un nouveau projet d'établissement doit être élaborée, qui s'articulera autour de 6 grands axes : Continuer à repérer le plus tôt possible les personnes en souffrance et les orienter vers une prise en charge adaptée ; Assurer des soins de qualité centrés sur les besoins du patient (et cela passe aussi par le développement des psychothérapies et des prises en charge psychosociales) ; Promouvoir la réhabilitation psycho-sociale en pensant le parcours de vie et non plus le seul séjour hospitalier ; Lutter contre les discriminations ; Soutenir la recherche et la formation ; Promouvoir et renforcer l’attractivité de l’hôpital (et en particulier la qualité de vie au travail).


< Les axes du Rapport Aubert pour faire évoluer les modes de financement de la psychiatrie
Soutenez la proposition de Papageno pour protéger les personnes vulnérables des expositions numériques à risque suicidaire >
Le CH Esquirol prépare un nouveau projet d'établissement pour 2019

Rechercher une actualité

Partager cette page