mnh mi juillet

Actualités

La psychothérapie institutionnelle à l'épreuve de la santé mentale

L’association Isadora vous invite à sa soirée/débat le Jeudi 19 Octobre 2017 à 19h30 à la Salle Pétrarque, 2 Place Pétrarque à Montpellier

Elle y accueille JOSEPH MORNET, psychologue

La notion de « santé mentale » envahit de plus en plus les pratiques et les théories du soin suscitant souvent la méfiance des professionnels, inquiets notamment de sa concomitance avec l’irruption de nouveaux modèles d’approches de la pathologie mentale mêlant organicisme et prophylaxie sociale accompagnés de mise sous contrôle économique et politique des pratiques cliniques. A sa naissance, la promotion de la santé mentale visait pourtant la lutte contre les pratiques psychiatriques facteurs d’exclusion et de mauvais traitements. Comment, un même terme visant l’émancipation mentale est-il devenu synonyme d’une volonté d’emprise politique sur les citoyens ?
Nous verrons que cette dérive peut être évitée à l’aide de l’enseignement de la psychothérapie institutionnelle et, plus particulièrement, de sa notion de double aliénation. C’est en conjuguant la double dimension constitutive de l’humain, individuelle et sociale, que la santé mentale peut se constituer comme une référence essentielle des politiques de soin. En même temps, la confrontation de la psychothérapie institutionnelle avec les nouvelles dimensions théoriques et sociales du soin peut lui permettre de retrouver une nouvelle pertinence utile face aux attaques dont elle est l’objet. Les progrès réalisés dans la découverte du corps et la complexité de certaines pathologies comme l’autisme renforcent l’évidence que l’être humain est fondamentalement « psychosomatique », c’est-à-dire composé d’un nouage corps et psychisme chacun ayant chacun sa propre détermination. Freud avait énoncé que « l’anatomie, c’est le destin ». Ne pourrait-on pas imaginer ce « destin » comme une troisième aliénation s’insérant dans le jeu des deux autres et s’y liant, non plus dans une dynamique dialectique à deux termes, mais plutôt dans celle, circulaire, de noeuds à la façon des cercles lacaniens ?

Pour tout renseignement : Association ISADORA
Centre Psychothérapique St Martin de Vignogoul – 34570 PIGNAN
Tel: 04 67 07 86 86 / Fax: 04 67 07 86 99, asso.isadora@gmail.com


< Prix national Recherche en Sciences Infirmières : un infirmier en psychiatrie élu "chercheur confirmé""
Recherche sur troubles psychotiques et sexualité >
La psychothérapie institutionnelle à l'épreuve de la santé mentale

Rechercher une actualité

Partager cette page

Partager sur Facebook