9br cgos aout 2019

Actualités

John Bost, un précurseur

En juin 1881, le pasteur Eugène Rayroux découvre les asiles de Laforce, en Dordogne, et leur créateur, John Bost. Celui vient de mourir, et le poste est proposé au visiteur. Sera-t-il capable de succéder à un personnage aussi charismatique ? Son séjour aux asiles sera l’occasion pour lui - et le lecteur - de mieux cerner l’homme et son œuvre…

Pionnier de l’action sociale, John Bost créa au XIXe siècle l’un des premiers centres d’accueil des défavorisés de tous âges, qu’ils soient orphelins, simples d’esprits, épileptiques… Ces infortunés trouvèrent refuge aux asiles de La Force fondés près de Bergerac par ce pasteur d’origine suisse et ses paroissiens gascons.

Cette bande dssinée propose un portrait d'un protestant emblématique du XIXe siècle, dont l’œuvre  contribua à changer le regard posé sur les personnes atteintes d’un handicap physique ou mental.

  • John Bost, un précurseur. V Henry, B. Loth. La boîte à bulles, 2017, 132 pages. Postface de J. Hochmann, « Où en était la psychiatrie lors de la fondation des asiles de La Force ? »


< Politique hospitalière : les propositions de la FHF
Répondez à l'enquête « Addictions et troubles psychiatriques » >
John Bost, un précurseur

Rechercher une actualité

Partager cette page