cgos liberte

Actualités

Groupe de recherche en soins infirmiers des Hauts-de-France : bilan d'étape

Progressivement se développe une culture scientifique et de recherche parmi les infirmiers de notre région. Pour preuve, un groupe régional de recherche en soins infirmiers (G2RSI) s’est créé au sein de la Fédération régionale de recherche en psychiatrie et santé mentale Hauts-de-France (F2RSM Psy) depuis 2015.

Son activité se centre sur la mise en théorie de concepts de soins en lien avec les courants de pensée infirmière actuels et passés. L’objectif est de produire par la recherche, des savoirs scientifiques utilisables pour alimenter les prises de décisions infirmières, que ces décisions concernent la clinique, la formation mais aussi l’enseignement.

Les thèmes de recherche qui seront abordés à l’avenir auront aussi pour finalité l’amélioration des pratiques professionnelles.

La première question de recherche retenue par le G2RSI est " L’apport des nouvelles technologies dans la pratique quotidienne infirmière et impact sur l’adhésion thérapeutique du patient suivi en psychiatrie adulte ».

Objectifs de ce groupe

  • Promouvoir l’art infirmier et les sciences infirmières en Santé Mentale,
  • Promouvoir des thématiques transférables dans la pratique,
  • Valoriser le travail infirmier et les compétences infirmières,
  • Faire avancer l’état des connaissances en soins infirmiers,
  • Echanger autour des pratiques professionnelles,
  • Améliorer la qualité des prises en charge,
  • Etre force de proposition en termes d’innovation ou de recommandations de bonnes pratiques
  • Formaliser les savoirs issus des recherche actions,
  • Promouvoir les écrits infirmiers en Santé Mentale.

 Bilan d'étape du G2RSI

Historiquement, le G2RSI a été constitué de professionnels dont les Établissements étaient membres de la F2RSM.

L’objectif du Groupe était de réaliser des travaux d’étude dans le champ des soins infirmiers.

Rappel sur le fait que le Groupe a bénéficié d’une formation à la recherche afin que tous les membres du Groupe aient les « bases » méthodologiques de réalisation d’une recherche action.

Après plusieurs réunions de travail le choix d’un thème a été fixé et ainsi nous possédions notre question provisoire de recherche.

Le questionnement était le suivant « Quels sont les facteurs impliqués dans la décision de l’équipe pluriprofessionnelle en termes de restriction(s) individuelle(s) de l’utilisation des nouvelles technologies de communication pour les patients adultes en hospitalisation complète en psychiatrie générale ? »

Place de l’infirmière dans ce processus décisionnel ?

Le Groupe a dès lors travaillé sur différents concepts pour essayer de mettre en évidence la pertinence du thème envisagé en respectant les critères de faisabilité de clarté et de pertinence.

Les concepts étaient les suivants :

  • L’intimité
  • La décision
  • Le travail en équipe
  • Consensus

Le thème envisagé était le suivant « utilisation des nouvelles technologies ».

A partir de là, le Groupe est entré dans l’élaboration du protocole exploratoire afin de tester la question de départ et sa clarté, d’acquérir une connaissance théorique et empirique du problème de recherche, de vérifier la pertinence de la thématique, évaluer l’intérêt que pourraient porter les Professionnels à celle-ci.

Pour affiner la question de recherche, il a été décidé que nous procéderions à des entretiens.

L’étape suivant fut donc de bâtir une grille d’entretien, de définir le public à rencontrer, de déterminer le « type » d’unité fonctionnelle qui serait concernée et les Établissements où se dérouleraient cette phase test.

En ce qui concerne le public concerné ont été retenus :

  • Population Cible les Infirmiers (ières) ;
  • Témoins privilégiés :
    • Directeurs de Soins ;
    • Médecins de Pôle ou Médecins Référents ;
    • Cadre Supérieur de Santé ;
    • Cadre de Santé ;
    • Patient.

Pour ce qui était du choix des structures :

  • Établissements représentés dans le Groupe
    • 3 Établissements avec 2 Unités par Établissement soit 51 entretiens.

A la suite de l’analyse descriptive des réponses faites par les infirmiers, la pertinence de continuer sur cette thématique s’est d’emblée posée.

En effet, la thématique ne semblait plus avoir lieu de se poser compte tenu de l’évolution du cadre juridique, élément de contexte majeur qui précise sans aucune ambiguïté le caractère illégal d’en restreindre l’utilisation individuelle, bien que celle-ci puisse être encadrée dans un projet thérapeutique.

Après l’analyse descriptive, le groupe a travaillé sur l’analyse explicative entre entretiens et concepts afin de définir une nouvelle problématique.

La phase exploratoire a permis de mettre en évidence les résultats suivants :

  • L’histoire d’une unité influence les prises de décision : quelle est la place de l’infirmier dans ce processus décisionnel ?
  • Le raisonnement clinique de l’infirmier est-il mobilisé dans ce processus ?
  • Jusqu’où va la participation de l’infirmier à la décision médicale dans la prise en soin du patient ?

Fort des résultats de la phase exploratoire qui seront intégrés à ce travail de recherche dans sa nouvelle orientation, le Groupe a décidé de réorienter sa recherche et a recentré sa thématique sur la place de l’infirmier dans le processus décisionnel, de même que sur le travail prescrit et le travail réel.

Les nouveaux concepts et notions envisagés furent les suivants :

  • Autonomie ;
  • Décision ;
  • « Gestion des risques » ;
  • Prescription médicale ;
  • Rôle propre infirmier ;

La réflexion a été poussée jusqu’au questionnement sur :

  • Décision/directive
  • Prescription/restriction médicale.

Conclusion : au regard des résultats de la phase exploratoire, il est apparu nécessaire d’orienter la recherche vers une nouvelle thématique concernant la place de l’Infirmier dans le processus décisionnel.

Contact : Delphine Pastureau - contact@f2rsmpsy.fr

Source : https://www.f2rsmpsy.fr/groupe-regional-recherche-soins-infirmiers.html

 



< Quelles évolutions des pratiques professionnelles dans les addictions ?
Agnès Buzyn "réinvente" le métier d’aide-soignant >
Grpoupe de recherche en soins infirmiers des Hauts-de-France : bilan d'étape

Rechercher une actualité

Partager cette page