accessibilite octobre CGOS

Actualités

Un parcours de soin innovant pour des patients bipolaires

« Passeport BP », une expérimentation pour faciliter les parcours de soins de patients bipolaires, va être initiée par la fondation Fondamental pour une durée de 4 ans, dans le cadre du soutien des innovations défini à l'article 51 de la Loi de financement de la sécurité sociale (LFSS). Le cahier des charges publié au Journal officiel détaille ce dispositif et ses aspects innonvants.

Portée par la Fondation FondaMental, l’expérimentation « Parcours de soins pour patients bipolaires - Passport BP » est autorisée par le ministère des Solidarités et de la Santé pour une durée de 3 ans et demi à 4 ans et demi, selon l'arrêté publié au Journal officiel du 21 septembre. Un cahier des charges publié en annexe détaille le fonctionnement et les objectifs.

La finalité du projet « Passport BP » est de permettre « une prise en charge intégrée » des patients atteints de trouble bipolaire (BP), à même d'améliorer le pronostic médical (psychiatrique et somatique), ainsi que l'insertion socio-professionnelle des patients et de diminuer le fardeau économique de la maladie. Il s'agit d'une prise en charge spécialisée et coordonnée de la maladie associée à un modèle de financement au parcours de soins. A plus long terme, le projet« Passport BP » permettra :

– de faire évoluer l'organisation de la psychiatrie qui est jusqu'à présent peu spécialisée, souvent trop hospitalo-centrée, n'incitant pas assez à l'interaction entre l'ensemble des intervenants, ni à l'utilisation d'outils thérapeutiques innovants, ainsi qu'à l'évaluation de l'efficacité des modes de prises de charge ; – d'évaluer une alternative au financement global des soins psychiatriques par la dotation annuelle de financement (DAF) des établissements de soins.

Le cahier des charges détaille le parcours de soin : inclusion du patient via une consultation longue de 120 minutes, avec des outils d'évaluation spécifique ; définition et communication d'un plan personnalisé de soins ; coordination et suivi par des case-managers… Une utilisation intensive d'outils numériques, en particulier pour le recueil des données et la surveillances des symptômes, est prévue.

Le caractère innovant de ce projet se situe à plusieurs niveaux :

– Innovation organisationnelle : A côté de l'organisation en secteur psychiatrique, cette expérimentation souhaite proposer une organisation en parcours de soins spécialisé dans la prise en charge des troubles bipolaires, basé sur les meilleures pratiques. Il s'agit de structurer, de façon articulée avec le secteur, un parcours de soins spécifique pour les patients bipolaires suite à un bilan dans un centre expert bipolaire, appartenant au réseau coordonné par la fondation Fondamental. Ce parcours comprendra : la mise en place de case managers ; la coordination avec les soins de premier recours ; les soins spécialisés en ville et en ambulatoire (médecin et psychiatre traitant) ; l'intégration si nécessaire dans des structures médico-sociales ; la coordination avec  les  structures  visant  à  l'insertion  professionnelle  type Cap Emploi.

– Innovation numérique. La mobilisation  d'outils numériques doit permettre un suivi rapproché de l'activité de la maladie facilitant la prise en charge rapide des crises et des évènements somatiques. Elle permet également le déploiement de l'utilisation de thérapies psycho-sociales qui  sont  insuffisamment accessibles aujourd'hui en France bien qu'on en ait amplement démontré l'efficacité: psychoéducation, remédiation cognitive... Elle doit permettre également un prolongement utile de l'activité des soignants en proposant aux patients rappels et conseils. L'utilisation du Big Data s'appuyant tant sur les données du SNDS que sur les données cliniques et les Patients Reported Outcomes (PROs) collectés permettra d'introduire des logiques prédictives dans la prise en charge des patients bipolaires : fléchage des ressources vers les patients les plus à risque de crise, d'arrêt de traitement, d'hospitalisation ou d'arrêt  de travail, démarches pro actives vers ces patients les plus à risque permettant d'éviter les épisodes aigus et leurs conséquences (épisodes maniaques ou dépressifs sévères).

– Innovation financière : Afin d'atteindre le double objectif de dégager des ressources pour optimiser le parcours de soins des patients bipolaires et de maîtriser la dépense consacrée par I'Assurance maladie aux patients bipolaires, il s'agira d'expérimenter un financement au parcours de soins de la prise en charge post-hospitalisation. Inspiré des modèles étrangers, l'expérimentation de ce modèle innovant de financement pourrait montrer l'intérêt d'une réforme plus globale du financement de la psychiatrie en France.

  • Arrêté du 26 août 2019 relatif à l’expérimentation « Parcours de soins pour patients bipolaires - Passport BP», consultable sur Legifrance.gouv.fr


< Accueil infirmier des patients souffrant de troubles psy aux urgences
29 septembre : manifestation des psychanalystes français contre la politique de Bolsonaro >
Fondamental va expérimenter un parcours de soin innovant pour des patients bipolaires

Rechercher une actualité

Partager cette page