congrès ssfpo

Actualités

Du côté de Santé mentale France

 Avec l’arrivée d’un délégué général issu de la société civile, la fédération Santé mentale France entend impulser une nouvelle dynamique.

Un délégué général, Jean-Philippe Cavroy, ancien directeur du Clubhouse Paris, a été recruté par la fédération Santé mentale France, afin (notamment) d’impulser une dynamique à son «Projet stratégique 2019-2024», qui définit ses orientations et axes d’action prioritaires. Cette arrivée s’inscrit dans une nouvelle gouvernance engagée en 2019 avec l’arrivée du Dr Denis Leguay à la présidence.

Pour rappel, Santé mentale France fédère et représente plus de 250 acteurs dans les domaines du soin, du social et du médico-social, soit une population de professionnels, accompagnants, aidants et proches de plusieurs milliers de personnes. Ce réseau ne représente pas une catégorie de professionnels en particulier, mais cherche à fédérer tous les acteurs autour d’une même cause : le droit des personnes concernées par la psychiatrie à vivre une vie meilleure dans la communauté, dans le respect de leur place de citoyen. Avec ses adhérents et ses coordinations régionales, Santé mentale France vise donc à faire de la santé mentale un enjeu citoyen et à promouvoir les valeurs du rétablissement et du pouvoir d’agir (empowerment).

Jean-Philippe Cavroy a pour mission de mettre en œuvre avec son équipe cette nouvelle étape pour la fédération, en particulier autour des axes suivants :
– promouvoir la prévention et les interventions précoces en santé mentale à tous les âges de la vie ;
– agir pour la meilleure qualité de vie possible des personnes, en encourageant notamment le développement des pratiques de rétablissement et la place et la parole des personnes directement concernées ;
– favoriser les coopérations dans les territoires ;
– soutenir et encourager l’innovation et la recherche ;
– assembler, échanger et diffuser les savoirs et les pratiques en santé mentale.

Au niveau opérationnel, la fédération organise des colloques, journées nationales et régionales, pour promouvoir les bonnes pratiques. Elle dispense des formations et est l’un des initiateurs et acteur clé de la diffusion du programme « Premiers secours en santé mentale » (sur le modèle des gestes d’urgence somatique). À l’avenir, elle devrait multiplier les partenariats pour faire bouger les choses, dans l’optique de favoriser l’autonomie des personnes.

• Contact : contact@santementalefrance.fr - En savoir plus : www.santementalefrance.fr


< Tous les fonctionnaires devront se former à la laïcité
Un Centre Support en Réhabilitation Psychosociale a ouvert au cœur de Toulouse >
Du côté de Santé mentale France

Rechercher une actualité

Partager cette page