EDITIONS IN PRESS THERAPIES EN LIGNE

Actualités

Décès du Pr Michel Reynaud, le fondateur de l'addictologie française

La Fédération Française d’Addictologie fait part dans un communiqué du 27 juin  du décès du Professeur Michel Reynaud, à l’âge de 70 ans. Michel Reynaud était le fondateur de l’addictologie française, celui qui par ses travaux, ses réflexions et son engagement sans faille a véritablement créé la discipline en France et l’a toujours portée avec conviction et détermination.
Il était Président de la Fédération de 2007 à 2009, il en était depuis le Président d’honneur.

Auparavant professeur de psychiatrie et d'addictologie à la Faculté Paris Sud XI depuis 2000. Ancien interne et ancien chef de clinique des Hôpitaux de Paris il a été nommé en 1990 Professeur de Psychiatrie au CHU de Clermont-Ferrand. Il a créé, en 2001 à l'hôpital universitaire Paul Brousse, l’Albatros : Centre d'Enseignement de Recherche et de Traitement des Addictions, une référence en addictologie. Psychiatre clinicien, spécialiste des addictions aux substances psychoactives et des addictions comportementales et de leurs traitements.

Ses travaux de recherche s’intéressent à la compréhension des mécanismes des addictions (neurobiologie, neuro-imagerie, génétique (lien avec pubmed : reynaud m) mais aussi sociologie et politique – et à leurs traitements - , en particulier pharmacologique. Il est le principal investigateur de l’étude Alpadir (étude randomisée en double aveugle du Baclofène à hautes doses dans l’alcoolodépendance). Il a été parmi les premiers à s’intéresser aux liens entre la passion et l’addiction .Il a mis en place une des toutes premières équipes de recherche clinique spécialisée dans les addictions au sein de l’unité INSERM 669.

Il est à l’origine de la reconnaissance de l’addictologie en tant que discipline universitaire. Ancien Président du Collège National des Universitaires en Addictologie, et coordinateur du DESC d’addictologie et de plusieurs Diplômes universitaires, il est actuellement Président de l’Intersection d’Addictologie au Conseil National des Universités. Il a été membre du bureau (trésorier) de l’ISBRA (International Society of Biological Research on Alcoholism)

Il a tout particulièrement œuvré pour le développement de l’addictologie et la création de structures de soins adaptées aux patients addicts. Ancien président de la Fédération Française d’Addictologie, il a occupé le poste de Conseiller pour la politique psychiatrique à la DHOS jusqu’en 1997, puis de la politique addictologique auprès du Directeur Général de la Santé et de la MILDT  jusqu’en 2000.

Il est l’auteur de plusieurs rapports ministériels, le dernier « Stratégies validées pour réduire les dommages liés aux addictions », a été remis à la Présidente de la MILDECA pour l’élaboration du plan gouvernemental.

Pour la rédaction de la revue Santé mentale il était un indéfectible soutien et un référent clinique toujours disponible. Nous retiendrons sa détermination et son énergie en matière de lutte contre les conduites addictives.

Nous adressons à son épouse et ses enfants tout notre soutien et nos sincères condoléances


< Covid-19 : une unité mobile de dépistage au CH du Rouvray
Santé mentale des adolescents selon leur attirance sexuelle : enquête en milieu scolaire >
DISPARITION DU PR MICHEL REYNAUD, UNE FIGURE DE REFERENCE DE L'ADDICTOLOGIE FRANÇAISE

Rechercher une actualité

Partager cette page