cgos liberte

Actualités

Dans ses motions, le SPEP réaffirme la nécessité d'un plan d'urgence pour la psychiatrie

Réuni en assemblée générale les 20 et 21 novembre, le Syndicat des psychiatres d'exercice public (Spep) a voté une série de motions sur les enjeux d'actualité pour la discipline. Globalement, le Syndicat juge que le « plan pour l'hôpital » du Gouvernement ne répond « ni à l'urgence de la situation, ni au long terme, et oublie la psychiatrie » et réitère son appel pour un plan « pour la psychiatrie publique à la hauteur des enjeux de santé de la population. Plusieurs motions concernent directement la réforme du financement de la psychiatrie intégrée dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2020.


< Le "forfait santé" expérimenté dans les structures médico-sociales
Mieux soigner, moins héberger >
Dans ses motions, le SPEP réaffirme la nécessité d'un plan d'urgence pour la psychiatrie

Rechercher une actualité

Partager cette page