CATALOGUE 2020 GRIEPS

Actualités

Création du Collège Infirmier Français (CIF)

Lors de sa première Assemblée Générale, le Collège Infirmier Français (CIF) s’est constitué officiellement. A ce jour, 17 structures nationales ont déjà intégré le CIF dont l'Association des Cadres et Infirmiers en Santé Mentale (AsCISM) :

- Association des Enseignants et des Ecoles d’infirmiers de Bloc Opératoire (AEIBO)
- Association Française des Directeurs des Soins (AFDS)
- Association Française des Infirmier(e)s de Cancérologie (AFIC)
- Association des Cadres et Infirmiers en Santé Mentale (AsCISM)
- Association Nationale des Infirmières et Infirmiers Diplômés et des Etudiants (ANFIIDE)
- Association Nationale des Puéricultrices (eurs) Diplômé(e)s et Etudiants (ANPDE)
- Académie des Sciences Infirmières (ASI)
- Comité d’Entente des Ecoles d’Infirmiers Anesthésistes Diplômés d’Etat (CEEIADE)
- Comité d’Entente des Ecoles Préparant Aux Métiers de l’Enfance (CEEPAME)
- Comité d’Entente des Formations Infirmières Et Cadres (CEFIEC)
- Groupement des Infirmier(e)s du Travail (GIT)
- Ordre National des Infirmiers (ONI)
- Syndicat National des Infirmiers Anesthésistes (SNIA)
- Syndicat des Infirmier(e)s Conseiller(e)s de Santé (SNICS)
- Syndicat National des Infirmières et Infirmiers Libéraux (Sniil)
- Syndicat National des Professionnels Infirmiers (SNPI)
- Union Nationale des Associations d’Infirmiers de Bloc Opératoire Diplômés d’Etat (UNAIBODE)

Le Collège Infirmier Français a pour but d’apporter la meilleure réponse aux besoins de santé de la population, dans une vision positive et innovante de la profession infirmière.

Les missions du Collège Infirmier Français sont :
- De mutualiser les compétences, l’expertise de ses membres dans le but d’améliorer la qualité et la sécurité des soins, et de répondre aux besoins en santé de la population ;
- De contribuer à la promotion de la recherche en sciences infirmières ;
- D’optimiser la formation universitaire et le développement professionnel continu des infirmiers.

Dans ce cadre, le Collège Infirmier Français a une vocation fédératrice des organisations infirmières. Il est un des interlocuteurs des autorités publiques en matière de santé. Il collabore avec les autres collèges de professionnels de santé, d’autres acteurs médico-sociaux et les associations d’usagers. Il émet des avis et formule des propositions dans son domaine de compétences.

Ainsi, le collège national a déjà répondu à des sollicitations de la part de la Haute Autorité de Santé (HAS) et de la profession. Il a proposé des experts issus de ses composantes qui ont rendu des avis pour des protocoles de coopération. Ces experts ont travaillé à l’élaboration de recommandations et ont proposé des projets de formation.

Actuellement le CIF milite pour ne pas réduire la pratique avancée aux seules délégations de tâches médicales (délégation/substitution dans le cadre de protocole de coopération). Il s'agit d'une nouvelle pratique basée sur une formation universitaire en Master, après une expérience clinique, dans un champ d'exercice particulier. Le CIF porte donc aujourd'hui la création d'un métier intermédiaire et demande que les professionnels en pratique avancée ne relèvent plus du livre III du Code de la santé publique (qui concerne les auxiliaires médicaux) mais d'un livre spécifique à ces professions de santé en pratique avancée.

Les membres du collège souhaitent accueillir d’autres structures professionnelles répondant aux critères d’inclusion du collège, afin de fédérer le plus largement possible la profession. La composition de son Conseil évoluera au fur et à mesure de ces intégrations, afin que chacun ait sa place au sein du Conseil d’Administration du Collège national.

C.I.F, 29 chemin du quartier d’Espagne, 30900 Nimes- 06.43.03.28.01 - college.infirmier@yahoo.fr


< Dispositifs Alzheimer : une répartition inégale sur le territoire
Une étude sur les soins psychiatriques sans consentement >
Création du Collège Infirmier Français (CIF)

Rechercher une actualité

Partager cette page