mnh 15 octobre ET NOVEMBREactus

Actualités

« L'appel de Marseille » pour mieux coordonner les soins psychiques en périnatalité

Suite à l'installation par le Président de la République d'un comité d'experts sur les « 1000 premiers jours de l'enfant », l’Alliance francophone pour la santé mentale périnatale lance « A cause des bébés : l’appel de Marseille », pour faire valoir les priorités absolues que constituent « la prévention prévenante, l’attention aux parents les plus vulnérables, la prise en charge optimisée des troubles psychiques parentaux et/ou des troubles de l’interaction de leurs conséquences sur le bébé d’aujourd’hui et sur la santé globale des générations à venir. »

Fondée en juin dernier, l’Alliance francophone pour la santé mentale périnatale, qui réunit différents acteurs autour des questions de périnatalité*, pointe notamment que « les plus vulnérables (trouble psychique, précarité, handicap, prématurité) doivent bénéficier, pour eux-mêmes et pour leurs bébés, de prises en charge et de soins individualisés, les plus adaptés et les plus efficaces. Ceci appelle, sur l’ensemble du territoire national, à une sensibilisation en profondeur de l’ensemble des citoyens, à des formations renouvelées de tous les acteurs de la périnatalité, à l’urgence de la mise en place d’une offre de soins psychiques conjoints, coordonnée et graduée qui réponde aux besoins de continuitédes (futurs) parents et des bébés. C’est un investissement pour l’avenir. »

* Cette alliance, créée en juin lors d'un colloque sur la périnatalité, regroupe des associations d’usagers (Maman Blues, Fédération nationale des usagers de la psychiatrie – Fnapsy, Collectif interassociatif des associations de naissance – Ciane) ; les Conseils de l'ordre des sages-femmes (CNSF) et celui des obstétriciens (CNGOF) ; des associations gestionnaires de TISF et des sociétés de psy-périnatalité (Société Marcé francophone, Association Internationale pour la Santé Mentale du Bébé – WAIHM-France).

  • Lire l'intégralité de l'Appel de Marseille en pdf


< ECNi 2019 : la psychiatrie attire encore moins les internes
Une brosse à dents pour faciliter l'hygiène dentaire en Ehpad >
« L'appel de Marseille » pour mieux coordonner les soins psychiques en périnatalité

Rechercher une actualité

Partager cette page