cgos liberte

Actualités

La Conférence nationale du handicap annonce une série de mesures

La 5e Conférence nationale du handicap s’est déroulée à l’Elysée le mardi 11 février. Elle a été l’occasion de rendre compte de la mobilisation de toutes les parties prenantes autour du handicap (initiatives citoyennes, travaux des groupes nationaux, mobilisation des ministres…) de 2018 à 2020. Elle a aussi permis d’initier une nouvelle dynamique, en lien avec l’ensemble des travaux d’ores et déjà engagés. Celle-ci s'articule autour de trois idées fortes : accompagner tous ceux qui en ont besoin, ne laisser aucun enfant sans solution de scolarisation et « permettre à chacun et chacune une vie digne », pour un budget total de 600 millions d'euros d'investissements supplémentaires. 11 engagements ont été pris.

Concrétiser le pacte républicain au bénéfice de tous
• Engagement N° 1 – Réussir l’école inclusive
• Engagement N° 2 – Gagner le pari de la qualification et de l’emploi
• Engagement N° 3 – Prendre en compte le handicap dans le système universel de retraite
• Engagement N° 4 – Accélérer la mise en accessibilité universelle
• Engagement N° 5 – Sensibiliser, pour mobiliser

Ne laisser aucune personne, ni aucune famille, sans accompagnement
• Engagement N° 6 – Organiser l’inconditionnalité de l’accompagnement et rompre l’isolement des familles, via la mise en place du « 360 », numéro unique d’appui, en partenariat avec les territoires
• Engagement N° 7 – Accélérer le déploiement de solutions adaptées aux personnes ayant les besoins les plus soutenus, et stopper l’exil vers la Belgique
• Engagement N° 8 – Accompagner les projets de vie en créant des places « de transition » sécurisant les choix des personnes (emploi, école, logement, etc.)
• Engagement N° 9 – Améliorer la prise en charge par l’Assurance maladie des parcours de soins de rééducation pour les enfants en situation de handicap ou malades

Respecter la dignité des personnes, en donnant les moyens de l’autonomie
• Engagement N° 10 – Étendre la compensation individuelle des besoins, et reconnaître les personnes handicapées dans leur rôle de parents
• Engagement N° 11 – Lancer un grand programme national pour l’innovation technologique au service de la vie quotidienne et de l’autonomie

Simplifier les démarches administratives, garantir les délais et l’équité des réponses
• Engagement N° 12 – Mettre en place une « garantie délai » pour l’octroi des prestations.

Un dossier de presse détaille les réalisations et perspectives. Dans le champ du handicap psychique, relevons l'annonce du lancement de travaux pour une adaptation effective de la Prestation compensatoire du handicap (PCH) au handicap psychique et aux troubles du neuro-développement. Ils seront portés par Denis Leguay, président de Santé Mentale France, avec l’appui de trois experts (handicap psychique, troubles du neuro-développement et autisme). Des propositions de contenu opérationnel seront faites d’ici mi-2021.


< Surprotection ou sincérité ?
Conférence Nationale du Handicap : une édition anniversaire et encore tant à faire… >
La Conférence nationale du handicap annonce une série de mesures

Rechercher une actualité

Partager cette page