PSYCHOTHERAPIE

Actualités

Anomalies du sommeil dans les troubles bipolaires : une étude va comparer deux interventions infirmières

Un projet de recherche, baptisé Biplumino, vient d’obtenir un financement de 251 185 euros dans le cadre du Programme hospitalier de recherche infirmière et paramédicale (PHRIP) 2019, dévoilé par la Direction générale de l’offre de soin (DGOS). Il est porté par Cécile Boisvert, infirmière cadre de santé à l’Unité de recherche clinique Pierre Deniker au CH Henri Laborit (86), sous la direction du Pr Jaafari.


Biplumino a pour objectif de comparer et évaluer deux prises en charge des anomalies du sommeil et du rythme circadien par luminothérapie et/ou un programme court de psychoéducation chez des patients souffrant de troubles bipolaires. Les troubles du sommeil qualitatifs et quantitatifs ainsi que les anomalies du rythme circadien impactent en effet la qualité de vie et occupent une place centrale dans la physiopathologie de ces patients (1). Par ailleurs, la littérature montre que la psychoéducation et la luminothérapie ont un impact positif sur ces perturbations dans les troubles bipolaires (2, 3).
L’élaboration de l’étude est née d’observations cliniques mais aussi et surtout d’échanges avec les patients et leurs familles. Elle est construite autour du diagnostic infirmier de «perturbation des habitudes de sommeil» et des actions infirmières préconisées par ce diagnostic. Investissant pleinement son rôle propre, l’infirmière prendra en charge le déroulement des séances de luminothérapie et l’animation des séances du programme de psychoéducation. Une évaluation du sommeil et du rythme circadien à l’aide d’un questionnaire sous forme d’entretien infirmier semi-directif et d’échelles d’évaluations psychométriques permettra au soignant de procéder à une analyse précise et d’adapter la prise en soin individualisé du patient lors du programme de psychoéducation.
Ce financement va permettre de débuter les démarches administratives et réglementaires. Parallèlement, l’équipe va s’engager dans la mise en place technique et opérationnelle du projet. Pour C. Boisvert, «ce financement est une reconnaissance et vient récompenser le travail de toute une équipe pluridisciplinaire depuis de longs mois autour de ce projet.» Cette réussite va dynamiser, sans aucun doute, l’écriture des projets de recherche paramédicaux déjà en cours accompagnés par cette équipe.


1– Geoffroy P.A., Micoulaud Franchi J.A., Lopez R., et al. (2017) Comment caractériser et traiter les plaintes de sommeil dans les troubles bipolaires ? L’Encéphale 43 ;363-373. 2– : Kaplan K.A., Harvey G.A. (2013) Behavioral treatment of insomnia in Bipolar Disorder. Am J Psychiatry, 170:716–720. 3– Sit D.K., McGowan J., Wiltrout C., et al. (2018) Adjunctive Bright Light Therapy for Bipolar Depression: A Randomized Double-Blind Placebo-Controlled Trial. Am J Psychiatry. Feb 1 ;175(2):131-139.


< Un arrêté acte la suppression des frais complémentaires en IFSI
2020, année internationale des infirmières >
Anomalies du sommeil dans les troubles bipolaires : une étude va comparer deux interventions infirmières

Rechercher une actualité

Partager cette page