MNH SEPTEMBRE ACTUS HABILLAGE
CATALOGUE 2020 GRIEPS

Actualités

Améliorer l'accueil des enfants à l'hôpital

Plus des deux tiers des établissements hospitalisent encore des mineurs chez les adultes et un quart n'autorisent pas toujours la présence de leurs parents à leurs côtés 24 heures sur 24. Ce rapport de la Fédération hospitalière de France analyse la situation et réunit des pistes d'amélioration concrètes. A noter : si la problématique en psychiatrie est englobée dans ce travail, le groupe« psychiatrie et santé mentale » de la FHF devrait faire paraître en fin d'année des propositions sur la spécificité de la psychiatrie.

Chaque année, près de 2 millions d’enfants et adolescents sont hospitalisés dans un établissement public de santé. Leur hospitalisation est encadrée par un corpus de textes réglementaires assez complet mais qui reste perfectible. Aussi, suite à un dialogue constructif avec le Défenseur des Droits sur l’application des droits de l’enfant dans les établissements de santé, la commission des usagers de la FHF s’est emparée du sujet en menant une enquête auprès de ses établissements adhérents. L’objectif : comprendre la manière dont ils appliquaient les textes, écouter leurs difficultés et, enfin, recueillir des expériences vertueuses afin de pouvoir élaborer des recommandations. Ces travaux, réalisés en étroite collaboration avec l’Union nationale des associations familiales (UNAF) et l’association SPARADRAP, permettent ainsi de proposer un rapport inédit proposant des pistes d’amélioration concrètes.

Le rapport « L’accueil des enfants à l’hôpital public » se veut autant un guide et une aide pour les établissements qu’un outil d’interpellation des pouvoirs publics afin d’accorder aux équipes les moyens leur permettant de mettre réellement en œuvre des actions concrètes d’amélioration de l’accueil des enfants dans les établissements publics de santé.

Les propositions sont regroupées en 5 axes orientés sur :

1. La valorisation de l’accueil des enfants à l’hopital. Parmi les propositions phares, se trouve la garantie pour l’enfant hospitalisé de la présence de l’un de ses parents à ses côtés, ce qui aujourd’hui n’est pas encore systématique. Citons aussi la nécessité de faire participer les parents ou les enfants à l’élaboration du projet de service ou encore aussi la nécessité de garantir un environnement adapté aux enfants combinant des équipements spécifiques et l’intervention d’éducateurs de jeunes enfants, d’enseignants, d’associations.

2. L’information de l’enfant sur sa maladie et ses soins avec également, la réalisation d’un livret d’accueil spécifique pour les enfants.

3. L’écoute de l’enfant en vue notamment d’obtenir son consentement aux soins ou de recueillir son ressenti sur son hospitalisation à des fins d’amélioration de son accueil.

4. Le renforcement des formations pour les professionnels pour qu’ils maîtrisent les spécificités de la pédiatrie.

5. La coordination de la prise en charge des mineurs non accompagnés, problématique complexe à laquelle les équipes soignantes et socio-éducatives des hôpitaux sont peu préparées.

  • L'accueil des enfants à l'hôpital public, FHF, septembre 2019, téléchargeable en pdf.

 


< Faciliter la communication et le développement sensoriel des personnes avec autisme
Avoir un grand frère serait associé à un développement plus lent du langage >
Améliorer l'accueil des enfants à l'hôpital

Rechercher une actualité

Partager cette page