9 bonnes raisons semaine 46

Actualités

26 propositions pour faire évoluer l'exercice infirmier

Fruit d’une grande consultation inédite qui a mobilisé plus de 20 000 infirmières et infirmiers dans toute la France, remis vendredi 8 novembre à Madame la Ministre de la Santé et des Solidarité Agnès Buzynle livre blanc de la profession infirmière a été officiellement rendu public (en ligne sur grandeconsultation-infirmiere.org).  Ce livre blanc est constitué de 26 propositions visant à faire évoluer les textes qui encadrent l’exercice de la profession : consultation infirmière, droit de prescription, actes de soins, prévention…

 

Reconnaître pleinement la consultation infirmière

Proposition 1 (94%) : Instituer une consultation infirmière dédiée aux patients chroniques : observance du traitement, prévention, dépistage des complications, bilan.

Proposition 2 (92%) : Créer, dans le cadre du maintien à domicile, une consultation infirmière d’évaluation et de coordination du parcours comprenant : analyse de la situation de la personne, planification des soins, mise en œuvre, évaluation et réajustements.

Proposition 3 (85%) : Instituer une consultation infirmière d’évaluation à la sortie d’hôpital ou en sortie de chirurgie ambulatoire en cas de retour à domicile complexe incluant une prise en charge infirmière.

Proposition 4 (76%)  : Créer une consultation infirmière de suivi des patients traités par anticancéreux à domicile.

Proposition 5 (69%) : Instituer, dans les maisons de santé pluridisciplinaires et les structures coordonnées, une consultation infirmière de première ligne au cours de laquelle l’infirmier prendrait en charge les affections bénignes et orienterait directement, si besoin, le patient vers le médecin généraliste ou spécialiste.

Proposition 6 (60%) : Effectuer des consultations à la demande en plus des Visites d’Information et de Prévention pour les infirmiers de santé au travail.

 

Élargir la prescription des infirmiers pour améliorer l’accès aux soins

Proposition 7 (92%) : Prescrire l’ensemble du matériel nécessaire à l’autonomie : lits médicalisés, prévention anti-escarres, aide à la déambulation…

Proposition 8 (90%) : Prescrire la réalisation d’actes de soins des plaies aiguës (produits, dispositifs médicaux, durée et fréquence des actes)

Proposition 9 (82%) : Prescrire des actes biologiques (I.N.R., Hg Glyquée, etc.) pour les patients chroniques pris en charge et suivi.

Proposition 10 (62%) : Prescrire des antalgiques dans le cadre de la lutte contre la douleur et des soins palliatifs.

Proposition 10 (62%) : Prescrire des antalgiques dans le cadre de la lutte contre la douleur et des soins palliatifs.

 

Elargir le domaine de compétence des infirmiers pour renforcer la qualité des soins délivrés

Proposition 12 (82%) : Prélever et collecter les sécrétions et excrétions par l’infirmier sans prescription médicale en prévision d’analyses biologiques.

Proposition 13 (72%) : Ouvrir et valoriser la télésurveillance et la téléexpertise aux infirmiers pour le suivi des patients chroniques ou des plaies notamment.

Proposition 14 (77%) : Prescrire et administrer des compléments nutritionnels après évaluation.

Proposition 15 (59%) : Concourir à l’évaluation clinique par la réalisation d’actes sans prescription médicale (gazométrie en radial, prise de sang, pose de sonde à oxygène, électrocardiogramme, pose et retrait de voie veineuse périphérique...).

Proposition 16 (57%) : Poser et retirer la sonde urinaire sans prescription médicale.

Proposition 17 (57%) : Autoriser l’injection et la perfusion par l’infirmier à domicile d’antalgiques en cathéters périnerveux en sortie de chirurgie ambulatoire

 

Un rôle clé en matière de prévention et d’éducation pour la santé

Proposition 18 (87%) : Créer une consultation infirmière de prévention (suivi tabagique, soins relationnels, coordination sanitaire et sociale…).

Proposition 19 (84%) : Instituer un entretien-bilan de prévention de la perte d’autonomie pour les personnes à partir de 65 ans incluant un bilan vaccinal.

Proposition 20 (85%) : Prescrire des conseils hygiéno-diététiques ou de rééducation simple.

Proposition 21 (62%) : Étendre la vaccination des adultes sans prescription médicale.

 

Créer un environnement favorable à la pleine reconnaissance de l’exercice infirmier

Proposition 22 (96%) : Modifier le code de la santé publique pour ne plus considérer l’infirmier comme «auxiliaire médical» mais comme professionnel de santé à part entière.

Proposition 23 (77%) : Créer à l’université des départements de sciences infirmières avec professeurs, maîtres de conférences…

Proposition 24 (77%) : Initier une démarche visant à déterminer des seuils minimaux d’infirmiers par nombre de patients selon les différentes activités de soins et les prises en charge.

Proposition 25 (64%) : Conférer le statut de salarié protégé aux infirmiers en santé au travail afin de protéger leur indépendance professionnelle.

Proposition 26 (64%) : Créer un statut d’infirmier coordonnateur de parcours en Communautés Professionnelles Territoriales de Santé notamment.


< L'ANPCME demande un plan de sauvetage pour la psychiatrie publique
Assistant médical : quelles qualifications professionnelles ? >
26 propistions pour faire évoluer l'exercice infirmier

Rechercher une actualité

Partager cette page