Actualités

1ere Mad Pride pour le respect et la dignité des personnes souffrant de troubles psychiques

Un collectif de plusiers associations (1) soutenu par la Mairie de Paris et le CH Ste Anne, souhaite organiser la première marche collective de France dans Paris le samedi 14 juin 2014 pour le respect et la dignité des personnes souffrant de troubles psychiques. Cette « Mad Pride » est une marche au cours de laquelle des personnes souffrant de troubles psychiques, des familles, des professionnels du social, du sanitaire, des bénévoles, des sympathisants, ainsi que des élus et personnalités, clament le droit au respect, à la dignité et à la reconnaissance pour les personnes souffrant de troubles psychiques

Le vocable anglais pride, tiré de l’adjectif anglais proud, signifie la "fierté", au sens "le fait d’assumer". Mad signifie "fou, trouble psychique". La Mad Pride est un mouvement populaire né au Canada dans les années 90 et qui s’est mondialisé : de l’Angleterre à l’Australie en passant par l’Afrique du Sud, les Etats-Unis…

La première marche de ce genre s’est déroulée dans les rues de Toronto, au Canada, sous le nom de "Psychiatric Survivor Pride Day", il y a tout juste 20 ans. Elle a été mise en place en réponse aux préjugés de la communauté locale envers les populations des milieux psychiatriques. Dès lors, une marche a lieu chaque année.

Ces marches sont hautement symboliques car les participants, jadis enfermés dans les asiles psychiatriques et aujourd’hui insuffisamment intégrés et acceptés par la société, ont ainsi l’occasion de s’unir pour une marche citoyenne au cœur de la Cité.

Partout dans le monde, les Mad Prides sont organisées avec l’objectif de célébrer « la créativité, la force et la résilience de l’esprit humain » à travers différentes manifestations artistiques, théâtrales, musicales, des défilés, etc. Le but est de lutter contre la discrimination et les a priori concernant les personnes ayant des problèmes de santé mentale et promouvoir l’inclusion de ces personnes sur le plan économique, social, environnemental et culturel. Il s’agit de contrer l’image négative des problèmes psychiatriques dans la société et de réclamer une meilleure protection des droits et d’accès aux soins des patients en tant que citoyens.

Cet événement a lieu régulièrement dans les villes de : Londres et Leeds (GB), Dublin (Irlande), Amsterdam (Pays Bas), Bruxelles (Belgique), Vilnius (Lituanie), Toronto et Vancouver (Canada), New York, Chicago (et plusieurs autres grandes villes aux Etats-Unis), et jusqu’à Accra (Ghana), Brisbane (Australie) et Cape Town (Afrique du Sud). Mad Pride peut être célébré à n’importe quelle date, mais est le plus souvent organisé autour du 14 juillet en commémoration de la prise de la Bastille à Paris et la libération à cette occasion de deux prisonniers incarcérés en raison de leurs troubles mentaux.

Les objectifs sont les suivants :

- Revendiquer haut et fort le respect et la dignité pour les usagers en santé mentale.

- Dénoncer la stigmatisation des usagers en santé mentale.

- Lutter contre les préjugés qui les touchent.

- Briser les stéréotypes : « Schizophrénie = violence/ Dépression = manque de volonté, faiblesse de caractère/ Malade mental/ psychique = irresponsable, incapable »

- Faire une action spectaculaire et festive, avec un contenu fort et parlant à tout le monde.

- Informer, interpeler et mobiliser un large public sur les troubles psychiques : phénomène méconnu et le plus incompris des handicaps

- Faire valoir la reconnaissance du pouvoir de décision des usagers dans les Accompagnements qui leur sont dus.

-Mettre en lumière les capacités et  les aspirations de vie indépendante des personnes souffrant de troubles psychiques.

- Montrer que les personnes en souffrance psychique sont des  personnes comme les autres. Leur fierté c’est de ne pas être « extraordinaires ».

- La société a tout à gagner et s’enrichira dans cette ouverture

- S’inscrire dans un mouvement international sur le sujet.

Extrait du site http://madpride2014.wordpress.com/

Les infos pour participer à La Mad Pride en France : http://madpride2014.wordpress.com/

(1) Advocacy France, Humapsy, France-dépression, Vie libre, Aftoc, Schizo ? oui..., Oeuvre Falret et Bicycle)


< Soins psychiatriques sans consentement : le CRPA saisit la Cour européenne des droits de l’homme contre la France
Outil pour l'expertise pénale psychologique et psychiatrique >
1ere Mad Pride pour le respect et la dignité des personnes souffrant de troubles psychiques

Rechercher une actualité

Partager cette page