simulateur CGOS

Actualités

Les infirmiers dans l'OCDE

L’édition 2017 du Panorama de la santé présente les données et tendances comparables les plus récentes concernant les principaux indicateurs de la santé et des systèmes de santé des 35 pays membres de l’OCDE. Nous présentons ici une synthèse des indicateurs concernant les infirmiers.
 
- Les infirmiers sont beaucoup plus nombreux que les médecins dans la plupart des pays de l’OCDE (en 2015, on comptait environ trois infirmiers par médecin en moyenne dans les pays de l’OCDE), et jouent un rôle essentiel dans l’offre de soins non seulement dans les structures traditionnelles, comme les hôpitaux et les établissements de soins de longue durée, mais aussi, et de plus en plus, dans les soins primaires (notamment pour prodiguer des soins aux personnes souffrant de maladies chroniques) et à domicile.
En moyenne dans les pays de l’OCDE, le nombre d’infirmiers est passé de 7.3 pour 1 000 habitants en 2000 à 9 pour 1 000 habitants en 2015La France, qui avait une densité relativement faible, a quant à elle dépassé cette moyenne.
 
- Beaucoup de pays redoutent une pénurie de personnel infirmier et cette inquiétude pourrait fort bien s’intensifier dans les années à venir du fait que la demande va continuer de s’accroître cependant que le vieillissement de la génération actuelle du « baby-boom » va entraîner une vague de départs à la retraite. Ces préoccupations ont conduit de nombreux pays à prendre des mesures pour former plus d’infirmiers et pour inciter le personnel à rester dans la profession. Le taux de rétention du personnel infirmier a augmenté ces dernières années dans de nombreux pays, soit en raison de la crise économique qui a poussé un plus grand nombre d’infirmiers à rester ou à revenir dans la profession, soit à la suite d’efforts délibérés qui ont été menés pour améliorer leurs conditions de travail (OCDE, 2016).
 
- Pour faire face aux pénuries de médecins et garantir un accès satisfaisant aux soins, certains pays ont attribué des fonctions plus complexes au personnel infirmier. Les évaluations relatives aux infirmiers praticiens réalisées aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni montrent que, s’agissant de certains patients, en particulier ceux qui rencontrent des problèmes de santé mineurs ou qui ont besoin d’un suivi ordinaire, ce personnel infirmier de pratique avancée peut permettre d’améliorer l’accès aux services de santé et de réduire les délais d’attente, tout en fournissant des soins de même qualité que les médecins. Les évaluations existantes montrent un taux élevé de satisfaction des patients, ainsi qu’un effet neutre ou même de réduction sur les coûts. La mise en place de nouvelles pratiques avancées pour le personnel infirmier peut nécessiter des changements dans la législation et la réglementation afin de lever les barrières à son développement (Delamaire et Lafortune, 2010)
 
- Personnel infirmier nouvellement diplômé : en France, le nombre de nouveaux diplômés des écoles d’infirmiers a augmenté de 87 % entre 2000 et 2015. Le numerus clausus fixé par le ministère de la Santé pour gérer l’entrée dans la formation à cette profession a été sensiblement relevé à partir de 1999. La plus grande partie de cette augmentation a eu lieu lors de l’année scolaire 2000/01 pour laquelle le quota annuel avait été relevé de 43 %, dans la perspective d’une baisse de l’offre de personnel infirmier résultant de la réduction du temps de travail à 35 heures par semaine et, de façon plus générale, en raison des nombreux départs à la retraite auxquels il fallait se préparer.
 
- Rémunération des infirmiers : le niveau de rémunération du personnel infirmier est un des facteurs qui influent sur la satisfaction professionnelle et l’attrait de la profession. Il a aussi un effet direct sur les coûts, car les salaires du personnel infirmier sont l’un des principaux postes de dépenses des systèmes de santé. Dans la plupart des pays de l’OCDE, la rémunération du personnel infirmier exerçant en milieu hospitalier était, auminimum, légèrement au-dessus du salaire moyen de l’ensemble des travailleurs en 2015


< Lancement de la Licence Sciences sanitaire et sociale mention médiateurs de santé-pairs - Université Bobigny Paris 13/CCOMS
Evolution 2012-2016 de la part des patients hospitalisés sans leur consentement en psychiatrie >
Les infirmiers dans l'OCDE

Rechercher une actualité

Partager cette page

Partager sur Facebook