elselvier guelfi

Actualités

Le chaînon manquant entre stress social et dépression

L'inflammation causée par un stress social chronique peut entrouvrir la porte qui protège le cerveau

Une étude qui vient d'être publiée dans Nature Neuroscience jette un nouvel éclairage sur le lien entre le stress social chronique et l'apparition de symptômes de type dépressif. Cette étude, dont la première auteure est Caroline Ménard, de la Faculté de médecine et du Centre de recherche CERVO, révèle que le processus inflammatoire déclenché par un stress chronique comme l'intimidation sociale altère l'étanchéité de la barrière qui sépare le cerveau et la circulation sanguine périphérique - la barrière hématoencéphalique (BHE) -, ouvrant la porte à des molécules pro-inflammatoires qui favorisent l'apparition de symptômes de type dépressif.


< Plus de 800 soignants aux 3es Rencontres Soignantes en Psychiatrie !
Québec : création d'un programme public de psychothérapie >
Le chaînon manquant entre stress social et dépression

Rechercher une actualité

Partager cette page

Partager sur Facebook